LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Micrographe de cils à la base desquels on peut voir des demodex

La mémoire dans la peau

3 min
À retrouver dans l'émission

Zoom aujourd'hui sur de microscopiques animaux que l'on héberge sur notre corps, toute notre vie, dans la peau à proximité des poils et des cheveux : des acariens appelés demodex.

Micrographe de cils à la base desquels on peut voir des demodex
Micrographe de cils à la base desquels on peut voir des demodex Crédits : SGS / SCIENCE PHOTO LIBRARY VIA AFP - AFP

Beaucoup d'entre vous vivent avec des animaux de compagnie. Que ce soit des chats, des chiens, des poissons rouges ou des canaris. En outre, depuis quelques années, le public est devenu familier avec la notion de microbiote intestinal. Donc vous savez que vous vivez avec les bactéries de votre tube digestif ou celles de votre flore cutanée. Mais saviez-vous que vous transportez en permanence des animaux  ? En l'occurrence des demodex. 

Sous ce nom de demodex sont regroupées 65 espèces d’acariens qui vivent dans la peau, à proximité ou dans les follicules pileux, poils et cheveux de nombreux mammifères. Ils font partie des plus petits arthropodes existants. Deux espèces ont élu domicile chez les humains. Demodex folliculorum s'installe de préférence dans nos follicules pileux, et Demodex brevis habite juste à côté dans la glande sébacée associée au follicule. Ils convient parfois leur cousin Demodex canis, qui normalement habite chez le chien, à venir nous visiter, surtout en cas d’immunodéficience.  

Le Demodex folliculorum mesure en gros entre 1 et 5 dixièmes de millimètre. Il est presque transparent. Autant dire qu’on ne le voit pas à l’œil nu. L’abdomen fiché dans le follicule, il se nourrit du sébum et de cellules mortes, généralement aux alentours du nez, des cils et des sourcils. 

Penchons-nous sur la bestiole. 

Son premier segment est pourvu de huit petites pattes résiduelles avec lesquelles il peut se déplacer lorsqu'il quitte son follicule pour en gagner un autre. Les demodex n’ont pas d’anus. Heureusement pour nous, tous leurs déchets sont uniquement gazeux. 

Les enfants naissent sans demodex et récupèrent peu à peu ceux de leurs parents. Cela prend du temps ce qui fait que les enfants en ont très peu. Puis, la population de demodex augmente en nombre à l’adolescence et 100% des adultes en ont. 

Une étude américaine publiée en 2015 a comparé les relations d’apparentement génétique de 70 Américains d’origines généalogiques variées (Afrique, Asie, Europe, Amérique latine) et les relations d’apparentement de leurs demodex. Bingo ! Les apparentements entre demodex étaient un calque parfait de ceux de leurs porteurs. Les demodex des Américains originaires d’Asie étaient regroupés entre eux. Pareil pour ceux des américains originaires d’Europe, etc. 

La leçon de cette découverte, c’est que les demodex se transmettent verticalement, de parents à enfants et très peu horizontalement entre adultes, sauf entre époux qui entretiennent des contacts étroits. En outre, l’étude montre que sur un individu humain, leur population reste stable tout au long de la vie. Tout ceci à tel point que les demodex habitant des Américains d'origine asiatique et africaine ont des signatures génétiques qui remontent à avant leur arrivée sur le continent américain. Les demodex sont casaniers et leur évolution reflète donc l’évolution ancienne des humains qui les portent. 

Vous pourriez être horrifiés d'héberger des acariens à huit pattes toute votre vie et vous auriez très bien pu ne jamais le savoir. Sauf si vous écoutez France-Culture ! 

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......