LE DIRECT
Une meute de lycaons est le plus souvent constituée d'une vingtaine d'individus.

Le lycaon anarchiste

3 min
À retrouver dans l'émission

Le règne animal peut-il nous inspirer des institutions ou des normes sociales? Rien n'est moins sûr. Mais rien ne nous empêche d'observer les différences d'organisation d'une espèce à une autre. Contre-pied de l'univers très hiérarchisé des loups ; la meute un peu libertaire des lycaons.

Une meute de lycaons est le plus souvent constituée d'une vingtaine d'individus.
Une meute de lycaons est le plus souvent constituée d'une vingtaine d'individus. Crédits : Mint Images - Getty

Il est parfois tentant de chercher dans la nature des comparaisons tantôt flatteuses – je suis fort comme un tigre – tantôt stigmatisantes – il est fourbe comme un chacal. Cela peut aller jusqu'à justifier nos façons de vivre en ayant recours à ce qui se passe dans la nature. En réalité, les comparaisons avec le monde vivant sont d'un intérêt limité dans la mesure où l'on y trouve de tout : l’infanticide et le dévouement, le viol et la fidélité, le vol et le don, l’égoïsme et le sacrifice, la hiérarchie et l’anarchie.

Partons de ce dernier duo : hiérarchie versus anarchie. « Anarchie » ne signifie pas désordre, comme on le pense trop souvent, mais absence de commandement. En un mot, absence de chef. Convoquons un couple d’espèces proches pour l'illustrer : les loups et les lycaons, tous deux de la famille des canidés.

Les loups sont très hiérarchisés, à tel point que dans une meute, seul le couple dominant, couramment appelé « alpha », a un accès privilégié à la proie capturée. Ils mangent en premier et malheur à celle ou celui qui veut bousculer cette hiérarchie. Parlons maintenant du lycaon, Lycaon pictus, canidé de la savane africaine. Commençons par son nom : Lycaon est ce roi grec d’Arcadie puni pour son anthropophagie par Zeus, qui le transforma en « demi-loup ». Cette référence à la mythologie grecque est due aux zoologistes qui, découvrant en 1820 ce drôle de loup, hésitèrent à le ranger parmi les hyènes ou parmi les loups.

Ce chien sauvage aux grandes pattes et à la robe tachetée de brun, jaune, blanc et noir fascine les éthologistes car toutes les tâches collectives aboutissent à un bénéfice mutualisé. L’exemple le plus illustratif est l’effort de chasse. La meute, constituée de cinq à vingt individus, part chasser. Les petits de la troupe sont gardés vers la tanière par quelques lycaons, y compris des individus blessés ou âgés.

Une régurgitation redistributive 

La chasse emmène les autres au loin, parfois vraiment loin. En effet, les lycaons sont des chasseurs à l’endurance qui poursuivent leur proie sur des kilomètres. Le gnou ou le zèbre, immobilisé, tétanisé, parfois même victime d’une crise cardiaque, est alors déchiqueté sur place. La meute, épuisée, rentre, puis régurgite la viande aux individus restés à la tanière. La régurgitation se fait indistinctement vers jeunes, vieux, malades.

Les deux individus reproducteurs, qualifiés de « alpha », laissent la priorité aux petits. Au Botswana, on a observé une femelle « alpha » perdre l’usage d’un membre … Incapable de chasser, elle est néanmoins restée femelle alpha plusieurs années. Nourrie par la meute, elle a continué à faire des petits... Chez les loups, cette blessure aurait signifié une mort certaine.

Chez les lycaons, les relations sont pacifiques, si bien que leur mode social a parfois été qualifié d’altruiste. La seule trace de hiérarchie, si l'on peut utiliser ce terme, est que c'est la femelle alpha qui donne le signal du départ pour la chasse. Les règles qui régissent notre « vivre ensemble » doivent être discutées rationnellement entre nous, et la nature ne nous est d’aucune aide pour cela. Les lycaons sont des anarchistes qui nous laissent face à nos responsabilités.

Chroniques

6H06
22 min

Le Réveil culturel

Les chansons populaires de Julien Doré et ce qu'elles disent de lui, de nous et de l'époque
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......