LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
On peut voir ici les griffes aux sabots des chevaux et une roue du char, comme dentée.

L’oursin mou

3 min
À retrouver dans l'émission

Un artiste du XIXe siècle inspiré par l’univers océanique a imaginé un objet qui ressemble fort à une créature des fonds marins : un oursin qui perd son aspect sphérique dès lors qu'il est sorti de l'eau.

On peut voir ici les griffes aux sabots des chevaux et une roue du char, comme dentée.
On peut voir ici les griffes aux sabots des chevaux et une roue du char, comme dentée. Crédits : Wikimedia Commons

La Statue de la Liberté porte haut son flambeau à l’entrée du port de New-York. Offerte par la France à l’occasion du centième anniversaire de l’indépendance de l’Amérique en 1886, cette statue, devenue universelle, est due au génie du sculpteur d’origine alsacienne Auguste Bartholdi. Les Lyonnais doivent également à Bartholdi la majestueuse fontaine qui orne la place des Terreaux devant l’hôtel de ville.

Une fontaine en forme de quadrige. Les chevaux écumant, tirant un char, représentent les quatre grands fleuves de France ; la déesse grecque de la mer les guide. Le regard du promeneur se porte vers les chevaux tant leur posture évoque une cavalcade effrénée. À tel point qu’il oublie de s’attacher à certains détails… les sabots munis de griffes par exemple, mais également les roues du char.

Déplaçons-nous vers l’arrière pour les observer. Les moyeux sont des gastéropodes marins et les roues elles-mêmes sont des oursins, oui des oursins. Mais des oursins débarrassés de leurs piquants et aplatis comme des galettes. À première vue, ce sont donc des oursins martyrisés. Peut-être pas tant que cela.

Un peu d’histoire naturelle pour bien comprendre. Tous les amateurs d’oursinade le savent bien. Sous leur toison de piquants, les oursins ont un squelette rigide. Ce squelette est constitué de plaques calcaires jointives. Bien collées les unes aux autres, elles forment une sorte de boîte robuste plus ou moins hémisphérique. C’est en tout cas la règle chez les oursins sur lesquels on se pique les pieds.

Mais il existe dans l’obscurité des profondeurs de l’océan, entre 500 et plusieurs milliers de mètres sous la surface, d’autres oursins plus curieux. Chez ceux-ci, les plaques du squelette sont disjointes ou plus exactement elles sont liées par du collagène. Le collagène, cette protéine magique qui fait que notre peau reste souple… enfin jusqu’à un certain âge… Tout comme chez nous, le collagène de ces oursins confère une souplesse à leur squelette. La boîte, au lieu d’être rigide comme chez leurs congénères, devient flexible.

Lorsqu’ils sont dans leur milieu de vie, la pression interne de leur corps fait que ces oursins mous adoptent une forme hémisphérique classique. Mais lorsqu’un océanographe les sort de l’eau, ils s’aplatissent, se dégonflent en quelque sorte, et ressemblent alors à des galettes. Tiens, comme les roues du char.

Oursins à sabots et sabots à pics 

Dans les régions qui entourent le Golfe de Gascogne, ils ont été surnommés « bérets basques ». Il faut dire qu’ils font jusqu’à une vingtaine de centimètres de diamètre. Autre curiosité. Comme ils doivent se mouvoir sur un fond très meuble constitué d’une vase fluide, leurs piquants locomoteurs qui se trouvent sur leur face inférieure sont munis de petits sabots blancs très élégants – on dirait de la porcelaine. Des sabots, comme les chevaux alors ? Oui, mais là, ce sont les piquants qui portent des sabots et non les sabots qui portent des griffes comme ceux des chevaux de la fontaine.

L’alsacien Bartholdi ne pouvait pas se douter qu’en choisissant cette allégorie maritime, elle se connecterait de la sorte à une réalité biologique.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......