LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ce jeune pangolin se nourrit de termites. Cette espèce, le pangolin malais, est considérée comme menacée.

Non, il n'est pas ridicule !

2 min
À retrouver dans l'émission

Ne vous arrêtez pas à son allure balourde. Le pangolin est une créature étonnante, assez étonnante même pour que les zoologistes aient du mal à la classer. D'ailleurs, pour des habitants du Sud du Congo, c'est un animal plus que respectable.

Ce jeune pangolin se nourrit de termites. Cette espèce, le pangolin malais, est considérée comme menacée.
Ce jeune pangolin se nourrit de termites. Cette espèce, le pangolin malais, est considérée comme menacée. Crédits : ROSLAN RAHMAN - AFP

Qu’est-ce qui a des écailles de poissons, grimpe aux arbres, se roule en boule et qui, comme nous, marche debout et donne naissance à un seul petit à la fois qu’il peut transporter sur son dos ou sa queue ?

Non, ce n’est pas une créature née de l’imagination de Tolkien, mais un animal bien réel pour lequel l’humoriste Pierre Desproges a apporté une réponse éclairante : « Il ressemble à un artichaut à l'envers avec des pattes, prolongé d'une queue à la vue de laquelle on se prend à penser qu'en effet, le ridicule ne tue plus. »

Vous l’aurez peut-être deviné, il s’agit du pangolin. On devrait d’ailleurs dire « les pangolins » car il en existe huit espèces rangées dans le groupe des manidés qui sont des mammifères pholidotes, ce qui, en grec, veut dire « couvert d’écailles ». Bon en disant cela, je vous embrouille un peu. Disons simplement que les pangolins sont si étranges que les scientifiques ont créé le groupe des pholidotes rien que pour eux.

Surprise de la science : on apprenait jadis à l’école que les animaux à écailles étaient les reptiles. Voilà un animal à très grosses écailles, mais classé dans les mammifères. Autre surprise de la science, les pholidotes, et donc les pangolins, sont de lointain cousins des carnivores, c’est-à-dire des chiens, lions, loups et ours. Mais que font les zoologistes ?

Les huit espèces actuelles fréquentent les zones tropicales d’Asie et d’Afrique. À l’exception du pangolin géant africain dont le poids peut dépasser 30 kilos et la taille 1,5 mètre, les sept autres espèces ne sont pas plus grosses qu’un petit chien.

Nocturne, discret, l’animal semble complètement dépourvu d’agressivité… Et seules les fourmis et termites dont il fait son ordinaire pourraient être d’un autre avis. Lorsqu’il est agressé, il s’enroule sur lui-même, ce qui est interprété par certaines populations africaines comme une offrande. Car en Afrique, il peut être vénéré et être le héros de nombreuses légendes.

Le pangolin ressent-il la honte ? 

L’anthropologue britannique Mary Douglas, au début des années 1950, recueillit auprès des Lele du Kasaï (dans l’actuelle République démocratique du Congo) ce témoignage : « Dans notre forêt, il y a un animal avec le corps et la queue d’un poisson recouverts d’écailles. Il a quatre pattes et il monte aux arbres. »

De par ses écailles, le pangolin se trouve associé à l’eau, principe de fertilité. Favorisant la fécondité des femmes, il se retrouve appelé « chef ». Mais sa puissance symbolique est plus grande encore car nous sommes en présence de l’animal-esprit qui est l’ami de l’Homme, et même son représentant au sein du monde animal. S’il se laisse capturer par les chasseurs, c’est parce qu’il le veut bien. C’est donc en termes de sacrifice qu’il faut interpréter sa mort et sa consommation qui sont au cœur des coutumes magico-religieuses des Lele. Enfin, il est le seul animal sensible à la honte : ne baisse-t-il pas la tête lorsqu’on le rencontre, « comme un homme qui évite de regarder sa belle-mère » ?

C’est nous qui devrions avoir honte de lui faire du mal et de le trouver ridicule. D’ailleurs Pierre Desproges l’avait compris et lui avait présenté ses excuses.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......