LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Enluminure représentant la mort accidentelle de Philippe de France en 1131, causée par un cochon errant dans les rues de Paris.

Sanglier, porc et autres "cochongliers"

3 min
À retrouver dans l'émission

Science et culture s'entendent-elles ? Quoi qu’il en soit, si la différence entre porc domestique et porc sauvage est biologiquement poreuse, sur un plan symbolique, elle est en revanche bien nette.

Enluminure représentant la mort accidentelle de Philippe de France en 1131, causée par un cochon errant dans les rues de Paris.
Enluminure représentant la mort accidentelle de Philippe de France en 1131, causée par un cochon errant dans les rues de Paris. Crédits : Wikimedia Commons

Armorique, potion magique, par Toutatis… Obélix n’est certainement pas loin. Les sangliers si nécessaires à son ordinaire quotidien non plus !

Ce sanglier, mammifère omnivore, appartient à la vaste famille des suidés où l’on retrouve ses cousins phacochères, potamochères et babiroussa. Mais j’oubliais une espèce ; le cochon ! Oui, le cochon est une espèce, Sus domesticus, depuis que la nomenclature zoologique a décidé de ne pas confondre les formes domestiques et les formes sauvages. Mais nos porcs restent interféconds – ils l’ont toujours été – avec le sanglier, Sus scrofa. Ils peuvent prétendre à une descendance commune fertile parfois appelée sanglochon ou cochonglier.

Tout cela fait pencher en faveur d’une seule espèce… certes variable, d’où les deux noms. Dire à un enfant qui a renversé son assiette : « espèce de cochon ! » revient-il alors à le traiter de sanglier ? Qu’en est-il vraiment ?

C’est une vieille histoire. Remontons un peu le temps… En effet, la domestication des suidés à l’origine du porc s’est produite en plusieurs foyers indépendants à différentes époques et les lignées de nos porcs domestiques actuels sont très imbriquées. Il semblerait que les domestications les plus anciennes remonteraient au neuvième millénaire avant J.-C. en Turquie et à Chypre. Leur arrivée en Europe de l’Ouest est confirmée vers 5000 avant J.-C. avant que les Européens ne commencent à domestiquer aussi leurs sangliers locaux. Quel mélange !

À l’époque d’Obélix, la frontière entre le domestique et le sauvage était donc encore loin d’être aussi franche qu’aujourd’hui. La cloison entre domestique et sauvage est d’ailleurs biologiquement poreuse. En revanche, la barrière symbolique reste imperméable.

Dis-moi qui te tue…  

Pour les celtes, les germains et les romains, le porc sauvage est symbole de force et de courage. En effet, le sanglier traqué se défend, ce qui rend la chasse au sanglier périlleuse, et donc glorieuse.  Être tué par un sanglier à la chasse, comme le fut peut-être Philippe IV le Bel en novembre 1314, correspond à une mort héroïque. Mais par un cochon…

Pourtant le cochon régicide existe bien dans notre histoire de France. En octobre 1131, un cochon errant dans les rues de Paris provoqua la chute de cheval du Prince Philippe, fils aîné de Louis VI le gros. Il en mourut. Philippe n’était pas seulement prince, il était une sorte de « vice-roi », puisque selon l’usage en vigueur chez les premiers capétiens, il avait couronné roi deux ans auparavant, du vivant de son père.

Être tué par un cochon… sera qualifié par les chroniqueurs jusqu’au XIVe siècle de « mort honteuse », « ignoble », « misérable » … indigne d’un roi ! Mais être victime d’un sanglier, quelle gloire royale ! D’ailleurs une légende celtique fort ancienne prétend qu’en rémission de ses péchés, un roi avait été changé en un sanglier blanc réputé immortel. Finalement, les scientifiques ont eu bien raison de leur attribuer des noms distincts.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......