LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le cratère de Barringer en Arizona a été formé il y a environ 50 000 ans suite à l'impact d'une météorite d'environ 5O mètres de diamètre.

Tombées du ciel

3 min
À retrouver dans l'émission

Parfois, les croyances populaires ont un temps d’avance sur le savoir scientifique. La preuve par les météorites.

Le cratère de Barringer en Arizona a été formé il y a environ 50 000 ans suite à l'impact d'une météorite d'environ 5O mètres de diamètre.
Le cratère de Barringer en Arizona a été formé il y a environ 50 000 ans suite à l'impact d'une météorite d'environ 5O mètres de diamètre. Crédits : JeffGoulden - Getty

Novembre 1492, le ciel d'Alsace, traversé d'une trainée lumineuse, se déchirait et une pierre de tonnerre s'écrasait à proximité de la ville d'Ensisheim. Un signe divin, immédiatement interprété comme favorable par l'empereur Maximilien Ier. Il décide de livrer bataille au roi de France Charles VII et il gagne. La preuve que Dieu était de son côté. 

La météorite, car c'en était bien une, étant un don de Dieu, l'empereur demande à ce qu'elle soit enchaînée dans l'église afin d'éviter qu'elle ne rejoigne le ciel, ou, plus prosaïquement que les paroissiens n'en prélèvent des fragments porte bonheur. Car même si elle pesait plus de cent kilos, elle aurait vite fondu. 

Pour clore cette histoire, la météorite fut libérée de ses chaînes par la Révolution qui l'installa dans la bibliothèque de Colmar. Ce n'était pas la première fois que le ciel faisait tomber une grosse pierre ou une pluie de petites pierres sur la Terre. 

Le plus ancien témoignage qui nous soit parvenu remonte à 2500 ans avant notre ère. Il est relaté dans l'épopée de Gilgamesh, personnage mythique qui régna sur la Mésopotamie. Pendant des siècles, tous les témoignages convergeaient pour faire de ces objets étranges des pierres tombées du ciel, souvent désignées sous le nom de « pierres de tonnerre ». 

Pour le rationalisme naissant du siècle des Lumières, des pierres forgées par le tonnerre, des pierres de foudre ne pouvaient être que des superstitions colportées par des esprits un peu naïfs. En 1734, l'Académie publie un texte intitulé : « Sur les prétendues pierres de foudre ». En 1768, trois savants, Fougeroux, Cadet et Lavoisier, observent une pierre trouvée au Grand Lucé dans la région du Mans et supposée être arrivée par les airs. 

La gravité étant connue depuis Newton, ils rejettent l'idée que cette pierre soit venue du ciel. En plus la pierre est assez banale. Ils l'analysent. Sous une croûte superficielle noire, on découvre une roche granuleuse, grisâtre, parsemée de tâches de rouille. Ce serait tout simplement un grès qui aurait été frappé par la foudre. L'affaire semble entendue. 

La météorite normande

Le premier à contredire scientifiquement cette hypothèse est l'allemand Ernst Chladni, en 1794. Mais il n'est pas écouté. Pourtant, le scepticisme persiste. Ce pourrait-il que des pierres se forment dans l'atmosphère ? Viendraient-elles de plus loin ? 

La véritable rupture intervient en 1803, lorsqu’une chute spectaculaire se produit à proximité de la commune de L'Aigle en Normandie. Jean-Baptiste Biot, jeune physicien mandaté par l'Académie, se rend sur place et recueille les nombreux témoignages. Curés, paysans, châtelaine… tous convergent. Son rapport est sans équivoque. Les pierres tombées à L'Aigle sont d'origine extraterrestre. Le rapport de Biot provoquera une prise de conscience par la communauté scientifique et sera le point de départ de la science des météorites, devenue aujourd'hui partie prenante de la cosmologie. La morale de cette histoire est que parfois, fort rarement quand même, les croyances populaires ont un temps d'avance sur la connaissance scientifique. 

Chroniques
6H06
23 min
Le Réveil culturel
La philosophie animalière de Jérémie Moreau
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......