LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Lors de périodes glaciaires, nos ancêtres croisaient des rennes au moins jusqu'en Dordogne. L'animal occupait alors une place importante dans leurs vies.

Tout est bon dans le renne

3 min
À retrouver dans l'émission

Où l’on découvre que les rennes font partie de l’imaginaire des hommes depuis le Néandertal. Une chronique scientifique inspirée par la magie de Noël.

Lors de périodes glaciaires, nos ancêtres croisaient des rennes au moins jusqu'en Dordogne. L'animal occupait alors une place importante dans leurs vies.
Lors de périodes glaciaires, nos ancêtres croisaient des rennes au moins jusqu'en Dordogne. L'animal occupait alors une place importante dans leurs vies. Crédits : coolbiere photograph - Getty

Quel est cet animal qui habite une partie bien particulière de notre planète et qui s’envole une fois par an, de nuit, pour la parcourir en tout sens à une vitesse qui dépasse l’entendement ? Vous êtes en train de vous dire que je ne suis pas sérieux et pourtant, la réponse existe. Il s’agit du renne bien sûr. Le fougueux renne, animal si nécessaire au Père Noël.

Scientifiquement, le renne, Rangifer tarandus, est un cervidé arctique qui habite les plaines, toundras et forêts boréales. En Europe, il habite bien au pays du Père Noël, à moins que ce ne soit l’inverse.

Les rennes vivent en hardes de centaines d’individus qui effectuent de spectaculaires migrations saisonnières pour aller à la recherche de leur nourriture. Dans le nord de l’Europe et en Asie, le renne est domestiqué et sert d’animal de trait ou de bât.

Depuis que l’humain fréquente ces régions nordiques, il a toujours croisé ces troupeaux. Pas que les nordiques d’ailleurs. En effet, lors de périodes glaciaires, les ceintures climatiques glissant vers le Sud, la toundra polaire s’est retrouvée jusque chez nous. Les hommes de Néandertal et nos ancêtres Cro-Magnon ont donc aussi croisé des rennes comme en témoignent les superbes peintures rupestres de la grotte de Fond de Gaume en Dordogne.

Au cours du dernier âge glaciaire, alors qu’il devait être difficile de vivre, le renne était une ressource vitale. À l’époque, on n’élevait pas de cochons. Mais je suis sûr que l’on disait « tout est bon dans le renne » : la viande, la graisse, l’os, le collagène des sabots, les yeux, la fourrure, la vessie… 

L'Âge du renne

Les humains ont fabriqué une foule d’outils, d’armes et d’ornements avec les os ou les bois de renne, comme ce magnifique propulseur de lance somptueusement orné de deux bouquetins qui est présenté au Musée de l’Homme. Un vrai cadeau de Noël, cet animal !

Les populations humaines dépendaient tellement du renne que le paléolithique supérieur, entre 45 000 ans et 12 000 ans, a même été appelé « l’âge du renne ».

Mais revenons à l’essentiel. D’où vient l’association entre le renne et le Père Noël ? Noël tire son origine d’une fête païenne associée au solstice d’hiver. En effet, bien avant l’ère chrétienne, Noël plonge ses racines dans des légendes nordiques, notamment celle du dieu Odin chevauchant un cheval à huit pattes.

Dans cette légende, le renne aurait été plus plausible que le cheval. Quoi qu’il en soit, on retrouve le chiffre huit dans les huit rennes du Père Noël. Vous m’objecterez qu’ils sont neuf. Certes, mais j’ai la réponse. En 1939, un poète nommé Robert L. May en inventa un neuvième, prénommé Rudolph, dont le nez lumineux oriente le Père Noël dans la tempête hivernale. Une sorte de GPS !

La grotte du Renne à Arcy-sur-Cure, dans l’Yonne, a livré des restes néandertaliens. C’est la grotte qui a convaincu les préhistoriens que l’homme de Néandertal fabriquait outils, parures, et bijoux ! Et notamment à partir de dents et de bois de renne !

Doit-on en déduire que le père Noël livrait déjà des cadeaux aux Néandertaliens ?

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......