LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La rose occupe la première place dans le marché mondial des fleurs. À Uttar Pradesh, en Inde, la récolte de roses pour l'industrie cosmétique est une importante activité économique.

Une grande famille : les rosacées

3 min
À retrouver dans l'émission

Peu de choses en ce monde peuvent se targuer d’avoir été aussi prisées comme symboles que les roses.

La rose occupe la première place dans le marché mondial des fleurs. À Uttar Pradesh, en Inde, la récolte de roses pour l'industrie cosmétique est une importante activité économique.
La rose occupe la première place dans le marché mondial des fleurs. À Uttar Pradesh, en Inde, la récolte de roses pour l'industrie cosmétique est une importante activité économique. Crédits : Tuul & Bruno Morandi - Getty

Quoi de commun entre un fraisier qui étend ses stolons, un buisson de ronce qui offre ses mûres en été, un cotonéaster avec ses petites feuilles luisantes et persistantes, ou les vergers fleuris du Roussillon au pied du Canigou enneigé ? 

Simplement, toutes ces évocations sont des plantes de la famille des rosacées. Oui, ce sont des cousins et cousines des roses. Cette famille est d’une incroyable diversité, tant pour la partie végétative de la plante que pour son appareil reproducteur. 

Ce dernier peut adopter une forme en spirale comme chez les spirées, produire une drupe, autrement dit un fruit à noyau, comme les prunes, pêches ou abricots, un fruit complexe comme la pomme ou le coing, un akène chez la rose ou encore un regroupement de minuscules akènes sur le faux fruit qu’est la fraise. Forte de cette diversité la famille des rosacées a réussi à s’installer sur tous les continents, sauf bien sûr en Antarctique, mais néanmoins jusque sur la côte sud du Groenland. 

Mais repartons de la rose qui est au cœur de cette famille. Les roses sont très anciennes. Le plus vieux fossile connu remonte à l’Oligocène, soit à 40 millions d’années. Si vieille et même pas fanée ! Il s’agit de la fleur la plus courue en Occident. Elle occupe la première place dans le marché mondial des fleurs. La rose est utilisée en tant que plante ornementale, mais aussi en parfumerie, où l’essence de rose est extraite depuis fort longtemps par distillation des pétales, les plus réputées étant celles d’Ispahan. 

En médecine médiévale, les extraits de rose étaient réputés actifs contre les maux de tête et les lourdeurs d’estomac. L’eau de rose est purificatrice chez les Musulmans ; chez nous, les rosières étaient des jeunes filles vertueuses et pures, couronnées de roses. 

En plus, c'est bon ! 

Par ailleurs, vous l’avez déjà pressenti, nous consommons de nombreuses rosacées, en particulier ce que l’on considère comme des fruits sur les étals des marchés, même si botaniquement parlant ils n’en sont pas tous : abricots, cerises, prunes, pommes, poires, fraises, mûres, framboises, etc., nous nous régalons de rosacées. Les roses elles-mêmes sont utilisées en confiture ou pour aromatiser thés, gâteaux, bonbons, miels. À propos de confiture, on en fait aussi avec le fruit de l’églantier, le cynorrhodon. 

Pourtant quel contraste entre l’églantier rustique et échevelé et un beau rosier bien taillé. Contraste aussi entre les fleurs, simples chez le premier, sophistiquée chez le second. Un contraste qui se retrouve dans le vocabulaire. Qui aurait l’idée saugrenue d’associer le gratte-cul et le poil à gratter à la poésie de la rose. Et pourtant… Les roses sont belles et élégantes, mais c’est bien connu, les rosiers ont des épines. 

La guerre des deux roses, soubresaut de la guerre de cent ans, opposa entre 1453 et 1485 la rose blanche de la maison d’York et la rose rouge de Lancastre et elle fut sanglante. À partir du congrès d’Épinay de 1971, la rose rouge devient le symbole du parti socialiste français, un symbole pas toujours dépourvu d’épines. 

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......