LE DIRECT
"Man in a Café" tableau du peintre Juan Bris (1912) pour figurer le puzzle de reconstitution de l'assassin.

Episode 19 : Les deux moitiés de l’assassin

29 min
À retrouver dans l'émission

Le juge de Marquet décide d'arrêter Darzac, le fiancé de Mathilde Stangerson. Rouletabille, quant à lui, reste persuadé de l'innocence de Darzac. Il décide de poursuivre l'enquête loin du château du Glandier...

"Man in a Café" tableau du peintre Juan Bris (1912) pour figurer le puzzle de reconstitution de l'assassin.
"Man in a Café" tableau du peintre Juan Bris (1912) pour figurer le puzzle de reconstitution de l'assassin. Crédits : Heritage Images - Getty

Le juge de Marquet pressé de clore l’affaire de l’agression de Mathilde Stangerson veut arrêter le père Mathieu. Et dans le même élan, il arrête aussi le présumé coupable, la proie facile de l’enquête : Robert Darzac. C’est que l’employé de la gare d’Epinay-sur-Orge est venu témoigner au château du Glandier. La veille au soir, il a vu Darzac prendre un train pour s’éloigner de la demeure des Stangerson. Or, ce dernier refuse de dévoiler quelles ont été ses occupations. Pendant cette arrestation inévitable, Joseph Rouletabille n’est déjà plus au château. Il dit connaître “les deux moitiés de l’assassin” et, sûr que le domaine du Glandier n’a plus rien à lui apprendre, il a décidé de retourner à Paris puis de poursuivre son investigation en d’autres lieux... Pour les uns, l’affaire est close et, pour un jeune homme hardi que nous commençons à bien connaître, elle ne l’est absolument pas. Quoi qu’il en soit, tous paraissent penser que le mystère n’en est plus vraiment un. Qui s’illusionne et qui agit en toute clairvoyance ?

Bibliographie

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......