LE DIRECT
FRANCE - TECHNOLOGY - GAFA - GOOGLE - APPLE - FACEBOOK - AMAZON

Comment l'État doit-il se positionner face aux GAFA ? Entre coopération et défiance

15 min
À retrouver dans l'émission

Parfois accusés de concurrence déloyale et d'hyper-concentration, les géants du Web se caractérisent par la proportion de leurs utilisateurs et l'influence qu'ils peuvent exercer sur les internautes. Quels outils possèdent les États pour réguler ces rapports de forces?

FRANCE - TECHNOLOGY - GAFA - GOOGLE - APPLE - FACEBOOK - AMAZON
FRANCE - TECHNOLOGY - GAFA - GOOGLE - APPLE - FACEBOOK - AMAZON Crédits : DAMIEN MEYER / AFP - AFP

Cette semaine, en marge du sommet pour l’attractivité de la France organisé par Emmanuel Macron à Versailles, le Président s’est entretenu avec le PDG de Google et Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook qui avaient fait le déplacement. 

Google a annoncé mettre en place des programmes de formation aux compétences numériques avec pour objectif de former gratuitement 100 000 personnes par an. 

Ces formations qui dureront entre une et trente heures, pourront notamment préparer aux techniques du marketing digital, lesquelles vont amener les utilisateurs à utiliser les solutions vendues par Google qui capte avec Facebook plus des deux tiers du marché de la publicité en ligne.   

Alors faut-il faire bénéficier les citoyens de ces formations gratuites ou bien faut-il empêcher ces entreprises de s’immiscer dans les prérogatives traditionnelles de l’État, en particulier la formation? 

Quel est le problème d’associer l’État et ces grandes entreprises américaines ? 

1- Les données sont captées par ces entreprises au lieu que ce soit l’État qui les récupère 

2- l’État perd en souveraineté vis-à-vis de ces acteurs 

3- le statut monopolistique de ces entreprises est renforcé    

Facebook a annoncé lundi vouloir former 50 000 personnes éloignées de l’emploi, n’est-ce pas le rôle de l’État de pallier les problèmes de chômage ?    

Et, en même temps, le centre de recherche en intelligence artificielle de Facebook est installé à Paris et est dirigé par le français Yann Le Cun, centre qui va profiter d’investissements à hauteur de 10 millions d’euros. 

Google va également installer un centre de recherche à Paris. Alors dans quelle mesure, l’État français a intérêt à coopérer avec ces entreprises ?     

Quelle attitude l’État français devrait adopter ? Existe-t-il une position intermédiaire ou l'on pourrait coopérer avec ces entreprises sur certains plans et refuser leurs solutions sur d’autres ?

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......