LE DIRECT
Kanye West en concert en octobre 2010 à New York

Auto-tune partout, musique nulle part

11 min
À retrouver dans l'émission

Ce petit logiciel qui transforme les voix est aujourd'hui partout, et surtout dans les musiques urbaines: de quoi est-ce le signe?

Kanye West en concert en octobre 2010 à New York
Kanye West en concert en octobre 2010 à New York Crédits : ANGELA WEISS / AFP - AFP

Voilà c’est ça l’auto-tune, cet aspect métallique de la voix, en l’occurrence la voix du rappeur T-Pain. L’auto-tune qui est aujourd’hui partout, et qui aurait même révolutionné la musique comme le titre Xavier Ridel dans un article des Inrocks paru il y a quelques mois. Au départ c’est un correcteur, un petit logiciel qui modifie la voix et la rend juste quand elle ne l’est pas. Alors certes ce n’est pas nouveau: aux contempteurs de l’auto-tune, et ils sont nombreux, qui crient à l’artificialité de la voix et sa dénaturation, on peut répliquer que ce n’est pas franchement nouveau, depuis que la musique s’enregistre, on cherche à modifier la voix, et que la question de savoir si elle est naturelle ou pas n’a pas vraiment de sens. Dans les années 40 par exemple il existait un petit instrument qui s’appelait le sonovox, qu’on collait contre les cordes vocales, ça donnait à la voix un côté métallique, c’est en quelque sorte l’ancêtre de l’auto-tune.

L’altération de la voix suit en fait la progression de l’électricité puis de l’électronique dans la musique. L’auto-tune naît à la fin des années 90, c’est une invention de Andy Hildebrand, ingénieur de l’industrie pétrolière et passionné de musique qui décide d’inventer une machine qui corrigerait les fausses notes. En 1997 sort le premier tube auto-tuné, Believe de Cher :

Dès lors l’auto-tune est de moins en moins un outil, de plus en plus un effet de style, voire un instrument à part entière, dans le hip hop et le rhythm’n’blues surtout, aujourd’hui fort peu d’albums de rap français par exemple sortent sans auto-tune, à tel point qu’on le remarque quand c’est le cas, dernièrement par exemple certains articles célèbrent Nekfeu qui utilise peu l’auto-tune. Il faut dire que l’auto-tune permet d’obtenir des effets que la voix naturelle n’atteindra jamais, étirer les tessitures, enchaîner les rythmes de manière très rapide. Kanye West par exemple s’exclamait en concert en 2013 “thank god for auto-tune”. Alors tout le monde ne remercie pas Dieu pour l’auto-tune et en particulier un grand nombre de mélomanes qui ne supportent pas cet instrument, et qui dénoncent l’artificialité de la musique urbaine aujourd’hui, qui se désincarne tout à fait en empêchant l’accès aux voix des artistes. Les détracteurs du groupe de rap PNL par exemple utilisent beaucoup cet argument, considérant en gros que si les deux rappeurs cachent à ce point leurs voix c’est pour masquer leur total manque de talent. Moi j’y entends quelque chose de très mélancolique finalement, un effet certain de mise à distance entre la musique et celui qui l’écoute: et selon vous: de quoi est-ce que l’auto-tune est le signe?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......