LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue de la nouvelle galerie des gravures a la Bibliothèque imperiale de Paris situe rue de Richelieu. Gravure de 1855.

Bibliothèques idéales

9 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la réouverture d'une partie de la Bibliothèque Richelieu à Paris, on se demande ce que serait une bibliothèque parfaite.

Vue de la nouvelle galerie des gravures a la Bibliothèque imperiale de Paris situe rue de Richelieu. Gravure de 1855.
Vue de la nouvelle galerie des gravures a la Bibliothèque imperiale de Paris situe rue de Richelieu. Gravure de 1855. Crédits : LEEMAGE - AFP

Les 14 et 15 janvier prochains on pourra visiter la salle Labrouste de la Bibliothèque Nationale. La salle Labrouste ne se situe pas dans une des quatre tours du site François Mitterrand, mais sur le site Richelieu, sis dans la rue du même nom, dans le deuxième arrondissement. L’ancienne bibliothèque nationale a aujourd’hui cent cinquante ans, elle est en travaux depuis sept ans, et ouvre enfin une de ses plus belles salles désormais dédiée aux fonds de l’Institut national d’Histoire de l’art, avant une ouverture définitive prévue pour 2020. A cette occasion le Nouvel Observateur il y a deux semaines a demandé à des artistes et des créateurs d’imaginer la bibliothèque de leur rêve, l’occasion de se demander ce qu’est une bonne bibliothèque. A ce jeu ont participé des dessinateurs comme Catherine Meurisse, ou Mathieu Sapin, des écrivains comme Enrique Vila-Matas ou Charles Dantzig, ou encore des architectes comme Dominique Perrault. On y lit pas mal de réticences assez classiques, par exemple sous le crayon de Catherine Meurisse, pour qui la bibliothèque doit être dans la nature, ouverte, lumineuse et sensuelle contre sa réputation de lieu triste, clos et gris, où je cite “les livres sont aussi moches que l’architecture”. Dany Laferrière imagine lui une bibliothèque qui n’en est pas une, personnelle, des livres de qualité médiocre qu’on pourrait lire depuis sa baignoire grâce à un astucieux système de serviettes éponges. Beaucoup évoquent des bibliothèques qui ne sont pas des lieux, d’autres sont plus sérieux et évoquent des établissements qui existent bel et bien, Mathieu Sapin dessine successivement la Bibliothèque François Mitterrand à Paris où l’on peut tout faire, la Webster Library de Montréal qui est ouverte et gratuite nuit et jour, la bibliothèque municipale de Dijon pour sa chaleur, et finalement trouve la bibliothèque idéale, la Bibliothèque de Lisbonne. Enfin, sans surprise Dominique Perrault livre un de ses premiers croquis de la Bibliothèque François Mitterrand avec ses quatre tours en forme de livres ouverts autour d’un jardin en contrebas. Une architecture imposante qui a été et qui est toujours fort critiquée, trop grande, trop intimidante, trop froide, presque carcérale selon certains, qui ne comprennent pas, par exemple, pourquoi le jardin qui se situe en son coeur est hermétiquement clos. Le goût de la bibliothèque et la manière dont on se la figure en dit beaucoup sur notre rapport à la lecture et aux livres: vous quelle serait votre bibliothèque idéale?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......