LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Rhinocéros d'Eugène Ionesco mis en scène par Bob Wilson au Festival Platonov en Roumanie - 2016

Où est Ionesco?

7 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le théâtre de la Huchette fête les soixante ans de la représentation quotidienne de la "Cantatrice chauve", comment expliquer qu'à l'inverse les grandes scènes publiques boudent cet auteur emblématique du "théâtre de l'absurde"?

Rhinocéros d'Eugène Ionesco mis en scène par Bob Wilson au Festival Platonov en Roumanie - 2016
Rhinocéros d'Eugène Ionesco mis en scène par Bob Wilson au Festival Platonov en Roumanie - 2016 Crédits : ULIANA SOLOVYOVA / SPUTNIK - AFP

On en a parlé beaucoup à la fin de la semaine dernière, y compris sur cette chaîne, les soixante ans de la représentation de La Cantatrice chauve au Théâtre de la Huchette. Le Théâtre de la Huchette se situe dans le cinquième arrondissement de Paris dans la rue du même nom, c’est un petit établissement privé de 90 places, et tous les jours donc, depuis 1957, on peut aller voir la même mise en scène de La Cantatrice chauve à 19h, et enchaîner si on le souhaite avec une autre pièce de Ionesco, La Leçon, à 20h. La mise en scène est toujours la même, celle de Nicolas Bataille créée en 1950 aux Noctambules, reprise depuis son décès il y a quelques années par Roger Desfossez. Les acteurs ont changé bien sûr, mais le jeu reste sensiblement le même, et les soirées affichent complet. Qui va voir aujourd’hui la Cantatrice Chauve au Théâtre de la Huchette? Beaucoup de touristes, le lieu est devenu un incontournable au même titre que certains monuments parisiens, certains même pas francophones, mais aussi des jeunes et de groupes de scolaires. J’ai moi-même assisté à la représentation lorsque j’avais une douzaine d’années, c’est-à-dire en fait à la seule période aujourd’hui où on lit et entend du Ionesco: au collège et au lycée. Ionesco est en effet devenu un classique de la littérature scolaire, souvent étudié dans un mouvement qu’on appelle “théâtre de l’absurde” avec lui Beckett et Adamov, dans une cohérence esthtéique assez douteuse qui disparaît souvent totalement après à l’université. Sur les bancs des facs Beckett est dans toutes les bouches, beaucoup de thèses lui sont consacrées, il était au programme de l’agrégation il y a peu, Ionesco lui disparaît complètement. Et ce phénomène se retrouve peu ou prou dans le circuit de la représentation théâtrale en France. On joue beaucoup les pièces courtes de Ionesco dans les petits théâtres, dans les troupes amateur, dans les OFF des festivals, dans certains théâtres privés comme celui de la Huchette, mais il est presque absent des grandes scènes et festivals publics. Jugé trop simpliste peut-être, didactique, conservateur, daté, associé à une pratique scolaire ou amateur, le répertoire de Ionesco dans les années 80-2000 était tout à fait marginal sur les planches. Il y a bien au une Cantatrice à la Comédie Française en 1990, sous la direction de Jean-Luc Boutté, et puis surtout le travail mené par Jean-Luc Lagarce en 1991 sur la même pièce, un succès, plusieurs fois remonté depuis. Est-ce un effet de l'influence de Lagarce ces dernières années il semble qu’on assiste à un retour timide de Ionesco, sous l’impulsion surtout d’Emmanuel Demarcy-Mota au théâtre de la ville, dont la mise en scène de Rhinocéros créée en 2004 a connu un franc succès, une pièce qu’il a reprise en suite dans une nouvelle production. Demarcy-Mota défendait ainsi son choix “"Il a abordé avant tout le monde des thèmes devenus cruciaux : la contamination idéologique, la violence masquée, l'effondrement du langage et la montée d'une novlangue du monde dominant, un univers sous surveillance, mené par la peur”. Lagarce lui disait dans une interview en 92 “ Lorsque l’on parle de Ionesco aux gens de ma génération‚ ils sont absolument atterrés. Moi je trouve que La Cantatrice chauve est une vraie pièce‚ une machine à faire du théâtre.” En dehors de ces deux succès, quelques mises en scènes, les Chaises par Bondy, la Leçon par Schiaretti, mais force est de constater que pour une Cantatrice on a dix Godot... Comment expliquer que le théâtre de la Huchette en ait obtenu une sorte de monopole?

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......