LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La rappeuse Diam's pendant les balances avant son concert aux Francofolies de La Rochelle en juillet 2006

Où sont les rappeuses?

9 min
À retrouver dans l'émission

A l'heure où les grands artistes de la scène française des années 90 sont en tournée, petit point sur la place des femmes dans le rap français.

La rappeuse Diam's pendant les balances avant son concert aux Francofolies de La Rochelle en juillet 2006
La rappeuse Diam's pendant les balances avant son concert aux Francofolies de La Rochelle en juillet 2006 Crédits : MICHEL GANGNE / AFP - AFP

Il y a quelques jours un petit article lu dans un magazine féminin a attiré mon oeil parce qu’il venait confirmer une intuition personnelle, cet article s’intitulait “Où sont les femmes?”, sous-titre “Dans la tournée l’âge d’or du rap, elles ne sont que deux”. Qu’est-ce donc que cette tournée “l’âge d’or du rap”, c’est un vaste concert pot-pourri qui circule dans toute la France, on pourra le voir par exemple demain au Liberté, à Rennes. Parmi les artistes qu’on a pu retrouver sur scène: Menelik, Busta Flex, Arsenik, Ministère Amer, Passi, bref les artistes qui ont fait les beaux jours du rap français pendant la décennie 90. Sur l’affiche réalisé pour la promotion de l’évènement en effet aucun artiste ou groupe féminin, quand on épluche la programmation on trouve seulement K-Reen et Princesse Erika. L’organisatrice de l’évènement prétend que le rap dans les années 90 était absolument une histoire masculine, et l’explique ainsi je cite l’article “”pendant cette période peu de rappeuses ont émergé. Sans doute parce que les mecs, eux, étaient alors en plein ego-trip. Ce n’était pas de la prétention, juste une manière pour eux de rattraper une adolescence peu valorisée. Les filles, elles, sont plus modérées”. Je ne sais pas en quoi les filles auraient eu une adolescence plus valorisée, ni moins d’ego, assez bizarre cette explication qui se base sur une oiseuse psychologie collective et genrée. Bref. J’ai l’impression que dans les années 2000 les voix féminines étaient bien présentes dans le rap français, mais c’était probablement lié à l’omniprésence sur la scène de Diam’s, qui a représenté de ce point de vue une vraie révolution: une rappeuse qui ne se partage pas entre quelques albums solos et une grande majorité de featurings chantés sur les morceaux plus connus de ses collègues masculins. Diam’s a rappé des tubes qui passaient au milieu des années 2000 en boucle sur les radios, s’est parfaitement intégrée dans le rap français, fut sacrée disque de diamant en 2007 pour l’album “Dans ma bulle”. Seulement au début des années 2010 elle annonce sa conversion à l’Islam et sa retraite du monde artistique et depuis 2012 elle n’a pas repris le micro.

Pour le moment la décennie 2010 n’a vu éclore aucune figure de rappeuse aussi populaire que Diam’s en France. Sur les radios spécialisées les voix féminines sont des voix de R'n'B, des voix qui chantent ou alors elles sont à nouveau reléguées au rang de choriste, et encore. Les nouvelles stars du rap, Nekfeu, PNL, Jul, s’en passent volontiers, et on a l’impression que le hip-hop français se masculinise de plus en plus. J’ai visité un site qui s’appelle “Madame rap”, et qui recense les sorties d’album et les concerts de femmes qui rappent dans le monde entier, il y a très peu d’artistes françaises. Par exemple dans le festival “Les femmes s’en mêlent”, qui vient de s’achever à Paris et qui rassemblent des artistes de tous genres, une seule artiste classée “hip hop” qui rappe, Little Simz, et elle est américaine. Les rappeuses françaises existent, on peut citer à Sianna par exemple, mais aucun d’entre elles ne vend suffisamment d’album pour émerger vraiment aux côtés de ses camarades masculins. Un article des Inrocks posait la question il y a quelques mois : “quand est-ce que le rap français produira des Missy Elliott?”.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......