LE DIRECT
Yevhen Khacheridi joueur de l'équipe d'Ukraine

Ukraine-Pologne : un passé commun en football

2 min

Derby de l'est aujourd'hui à Marseille entre la Pologne et l'Ukraine. Deux pays voisins qui avaient organisés ensemble le dernier Euro en 2012. Deux nations dont une partie de l'histoire et de l'histoire du football sont commune, en particulier dans la ville de Lviv, Lwow pour les Polonais...

Yevhen Khacheridi joueur de l'équipe d'Ukraine
Yevhen Khacheridi joueur de l'équipe d'Ukraine Crédits : Yves Herman - Reuters

Avant le pacte germano-soviétique et l'invasion soviétique de 1939, jamais l'Ukraine occidentale n'a été sous occupation russe. La Galicie a été pendant des siècles soit indépendante, soit polonaise, soit dans l'empire austro-hongrois. Le football dans la région a donc suivi le même chemin.

Lviv, la capitale de la Galicie s'appelait Lwow, en Polonais, entre les deux guerres et ses clubs participaient au championnat de Pologne.

Des clubs prestigieux, mais crées sur des bases ethniques.

5 clubs entre les deux guerres ont brillés à Lwow, trois clubs polonais, un ukrainien et un juif.

Les plus prestigieux ont été les trois Polonais, tous crées au début du siècle à l'époque de l'empire des Habsbourg.

Le Pogon du nom des armoiries de l'ancien Grand Duché de Lituanie, fondé en 1904, a même été quatre fois champion de Pologne dans les années. Son aura dépassait la Pologne puisque le club a multiplié les tournées en Europe centrale.

Le Lechia et le Czarni, les deux autres clubs de la communauté polonaise de Lwow ont également joué dans le championnat élite polonais.

Les Ukrainiens ont également crées leur club, l'Ukraina Lviv en 1906. Un club qui dans un premier temps refusera de jouer contre les Polonais avant de changer d'avis.

Enfin, la communauté juive a eu également son club, le Hasmonea Lwov, fondé en 1908.

Mais l'histoire va effacer dramatiquement tous ces clubs.

La Shoah va évidement détruire le Hasmonea dont le meilleur joueur Zygmunt Steuerman a joué pour l'équipe de Pologne inscrivant même un triplé contre la Turquie en 1926 et qui est mort dans le ghetto de Lwow.

Les trois clubs polonais vont être dissous par les Soviétiques. Mais les réfugiés polonais de Lwow vont recréer le Lechia en exil à Gdansk après guerre. Le Lechia Gdansk est aujourd'hui un grand club Polonais.

L'Ukraina Lviv a également disparu, même si après guerre son meilleur joueur, Olexandre Skotsen a joué trois saisons à l'OGC Nice.

Aujourd'hui, Lwow est devenue Lviv et 95% de sa population est ethniquement ukrainienne et son club professionnel est le Karpaty Lviv crée par les Soviétiques en 1963.

Mais des membres de la minorité polonaise ont recrées en 2009 le Pogon Lwow, pour jouer en amateur, pour que cette histoire ne meurt pas tout à fait.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......