LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mappemonde et ses drapeaux

Le " made in world " résiste-t-il à la pandémie ?

3 min

La crise sanitaire a mis les chaines de valeur mondiales à rude épreuve. La fragmentation géographique des activités économiques internationales qui a permis de réduire les coûts de production pour le bonheur des consommateurs s’avère aujourd’hui un modèle fragile. Est-on en train d’en revenir ?

Mappemonde et ses drapeaux
Mappemonde et ses drapeaux Crédits : Richard Drury - Getty

Nous avons entendu dire depuis le début de la pandémie de Covid que les chaines de valeur mondiales avaient été mises à rude épreuve. Mais de quoi s’agit-il ? Dans le jargon économique, le terme de chaine de valeur désigne l’ensemble des activités déployées pour concevoir, produire et distribuer un bien au consommateur final. La notion de chaine de valeur internationale renvoie ainsi à la structuration des activités des entreprises multinationales, que ce soit par le biais du commerce entre filiales d’un même groupe, par le recours à la sous-traitance ou par le commerce avec des fournisseurs tiers. Elle suggère une interdépendance forte des économies des pays impliqués dans ces chaînes.

Depuis le milieu des années 80, le monde connaît une forte intégration internationale des activités économiques

Le commerce international est apparu comme un moteur important de la croissance du PIB, avec une progression des flux commerciaux deux fois supérieure à celle du PIB mondial. Cette fragmentation géographique des opérations de production a été alimentée par la réduction du coût des transports, le développement d’internet et des moyens de communication, la libéralisation des mouvements de capitaux et une forte diminution des barrières douanières. La mise en place de chaînes de valeur mondiales accompagnées d’une augmentation des échanges de biens intermédiaires.

C’est pourquoi, une part importante des produits que nous consommons sont désormais fabriqués par des usines aux quatre coins du monde avant d’être assemblés en Chine

Il serait donc plus juste de dire qu’ils sont "made in world" que "made in China", comme on peut le lire sur les boites d’emballages ou les étiquettes…

L'intégralité de l'émission est à écouter dès vendredi à 14h55, en cliquant ICI, et sur l'antenne de France-Culture ou sur l'application Radio-France.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......