LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Quand les mots sortent du livre

La clé des livres de philosophie est à l’intérieur !

3 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qu’un livre de philosophie, pourquoi sont-ils si fascinants ? Comment les lire ? Les vrais livres de philosophie tournent autour de leur secret, de leur question, leur intuition : la clé est à l’intérieur, le philosophe ne l’y a pas oubliée, mais a construit son livre autour

Quand les mots sortent du livre
Quand les mots sortent du livre Crédits : Yagi Studio - Getty

Comment lire les livres de philosophie ? C'est une question qu'il faut se poser, et qui surprend ceux pour qui la philosophie n'est jamais une question personnelle ou un problème immédiat et vital, mais aussi une rencontre avec des philosophes et leurs œuvres. Pourquoi cette fascination, pourquoi en même temps, cette part de mystère ?

" La forme du livre, de l'expression en philosophie - une phrase, un fragment - est toujours liée au contenu, à l'invention d'une réponse voire d'une question elle-même "

La forme du livre, de l'expression en philosophie - une phrase, un fragment - est toujours liée au contenu, à l'invention d'une réponse voire d'une question elle-même, pour faire face précisément à une expérience fondamentale parmi les humains, dans tous les domaines - que ce soit la science, la politique, l'éthique ou l'esthétique… - par exemple, une question qui porte sur les principes. C'est ce lien, finalement, entre une nouvelle réponse et même une nouvelle question, et une expression - depuis l'aphorisme très court jusqu'au grand traité de deux mille pages - qui fait la singularité, le mystère et aussi, la beauté de la philosophie. Et cela peut prendre deux formes.

Si le livre est simple ou si l'énoncé paraît simple - pensons à " Je pense donc je suis", cette simplicité renvoie à quelque chose de fondamental, et n'est pas une simplicité produite à priori, tel un vêtement sur mesure, et nous alerte sur la fausse simplicité ; quand le livre est compliqué, il y a là aussi deux cas de figures : il y a bien sûr la complication des imposteurs, le jargon de charlatans,  mais la vraie complication philosophique est inversement celle qui renvoie à une simplicité profonde, à une thèse tout à fait simple cachée au cœur du livre, comme dans L'éthique de Spinoza, ou la Critique de la raison pure qui nous font peur par leur construction. La complexité de certains livres de philosophie est impliquée par leur question qui est elle-même profondément simple. Tous les grands livres de philosophie, aussi difficiles soient-ils en apparence, ont quelque chose d'extrêmement simple. Leur clé est cachée à l'intérieur…

Cette chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant ici, dès mercredi à 10:55, et sur notre antenne du lundi au vendredi à 10h55 ou sur l'application Radio France.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......