LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Deux amies parties faire du sport dans un parc

La vie est-elle ce qui résiste à la mort ?

3 min
À retrouver dans l'émission

Et si nous partions de la définition de la vie selon Bichat, ce jeune médecin du tout début 19e siècle, pour qui la vie n'était rien moins que l'ensemble des forces qui résistent à la mort ?

Deux amies parties faire du sport dans un parc
Deux amies parties faire du sport dans un parc Crédits : Maskot - Getty

Selon le philosophe et médecin Xavier Bichat, (1771-1802), " la vie serait l'ensemble des forces qui résistent à la mort " : au début, cela ne nous apprend rien, on croit à un bon mot ou pour ainsi dire, à une lapalissade, du nom de ce bon monsieur de La Palisse dont on disait que tant qu'il n'était pas mort, il était encore vivant. Un indice pourtant, devrait nous alerter pour nous montrer la profondeur possible de cette définition, le fait que chaque grand philosophe ait lui-même inventé une forme de lapalissade singulière sur le rapport paradoxal, minimal, entre la vie et la mort, mais en y mettant quelque chose comme un défi. On pense à Sartre, à Ricoeur, à ces défis existentiels jetés à la fois à la mort et à la philosophie, aux mots du premier, " la mort ne m'aura pas vivant ", à ceux du second qui formulait le vœu paradoxal de " rester vivant jusqu'à la mort " 

Rester vivant jusqu'à la mort

Cela semble là aussi des évidences et pourtant, il y a un défi, puisque Sartre fête la mort comme un ennemi et l'être humain comme quelqu'un qui choisit de ne pas rester vivant, si elle vient l'attaquer ; la phrase de Ricoeur, elle, " rester vivant jusqu'à la mort " est interprétée aujourd'hui dans les débats sur la fin de vie, en comprenant ce que veut dire rester vivant. Ainsi, cette phrase " la vie est l'ensemble des forces qui résistent à la mort " relève t-elle plusieurs défis, d'abord un défi de définition : nous ne savons pas ce qu'est la Vie, l'essence de la vie, nous ne savons pas non plus ce qu'est la mort, mais il y a une chose que nous savons, c'est leur contradiction…

Cette chronique de Frédéric Worms est à écouter dans son intégralité ici, dès mercredi à 10:55, et sur notre antenne du lundi au vendredi à 10h55 ou sur l'application Radio France.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......