LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Socrate, le Philosophe - Photos (469–399 JC), sa statue est située devant l'Académie d'Athènes, en Grèce

Les présocratiques sont-ils à l'origine de la philosophie ?

4 min
À retrouver dans l'émission

Une étrange notion dans l'histoire de la philosophie est censée désigner le commencement de la philosophie par ce nom des présocratiques, mais qu'entendons-nous par là ?

Socrate, le Philosophe - Photos (469–399 JC), sa statue est située devant l'Académie d'Athènes, en Grèce
Socrate, le Philosophe - Photos (469–399 JC), sa statue est située devant l'Académie d'Athènes, en Grèce Crédits : Vasiliki - Getty

Une étrange notion dans l'histoire de la philosophie est censée désigner le commencement de la philosophie, mais montre bien par sa formulation même en quoi que ce commencement est finalement introuvable et plus compliqué qu'il n'en a l'air. De quoi donc s'agit-il ? C'est l'étrange manière dont on regroupe certains penseurs grecs sous le nom commun ou propre des présocratiques. Que veut-on dire par là ? Bien sûr qu'on cherche le début de la philosophie dans une personne bien particulière qui est Socrate, le Socrate de Platon, le Socrate de l'Apologie de Socrate, celui qui meurt au nom de la philosophie et qui, pour la  première fois en effet, définit la philosophie, ce désir de savoir, indépendant des vérité révélées, qui dépend seulement du questionnement humain et même du dialogue entre les humains à la recherche de la vérité. 

Socrate, un commencement ?

Il est vrai que Socrate est un commencement par cette invention, par cette nomination, par ses conséquences aussi, éthiques et politiques, pour toute notre histoire et toute notre vie, mais il est vrai aussi qu'il existait des philosophes bien avant Socrate, et qu'on ne sait plus comment les nommer, à tel point qu'on les appelle présocratiques ; en quoi Empédocle, en quoi Héraclite, en quoi Parménide, étaient-ils présocratiques, eux qui n'avaient jamais connu Socrate et qui ont donné les coordonnées aussi de toute la pensée humaine - par exemple l'opposition de la pensée de l'être, " Ce qui est " de Parménide, ou du changement, " On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve " chez Héraclite, ou peut-être, plus profondément encore, la priorité dans l'univers de l'amour et de la haine de façon cosmique et aussi entre les humains, chez Empédocle ; ce sont de grands penseurs, pourquoi les rassembler dans cette appellation de présocratiques ? Il y a là comme une vérité et comme une illusion. Chaque philosophe crée une histoire, finalement, il y a un avant et un après lui. Il y a aussi d'autres mondes, et dans l'illusion que comporte la notion de présocratiques, il y a aussi l'illusion d'ancrer le début de la philosophie dans un lieu, dans une langue, dans une culture, dans une civilisation - c'est déjà difficile de marquer un commencement - on a des penseurs qui arrivent avant mais ailleurs au même moment et encore auparavant, n'y avait-il pas eu de la philosophie, dans le monde des religions, de la culture hindou, de la culture biblique, dans les mondes qui n'ont aucune religion écrite mais se transmettent, des questionnements sur l'expérience humaine, sa signification, et qui définissent ce que nous appelons la philosophie. En réalité, l'interrogation sur le commencement de la philosophie n'est jamais neutre, et ce qu'il y a de plus important peut-être,  est le pluriel, " la pluralité des positions " possibles, leur diversité. Il faut se situer sur la carte que les présocratiques ont dessinée : ce n'est pas le lieu d'une origine, mais plutôt la diversité d'un espace. 

Cette chronique de Frédéric Worms est à écouter dans son intégralité ici, sur notre antenne du lundi au vendredi à 10h55 ou sur l'application Radio France.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......