LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Homme à un carrefour

Qu'est-ce que l'incertitude ?

3 min
À retrouver dans l'émission

C’est une étrange chose que l’incertitude, avec son pendant, la certitude. Elle semble liée au savoir et à la vérité, alors qu'il s'agit du rapport subjectif à la vérité, pour le meilleur et pour le pire, un rapport qui a ses propres enjeux, scientifiques, éthiques voire politiques

Homme à un carrefour
Homme à un carrefour Crédits : David Sachs - Getty

C'est une chose d'autant plus étrange que la certitude et l'incertitude, puisqu'on peut être certain de choses évidemment fausses, et qu'on peut inversement douter de choses qui nous semblent vraies. Certes, on ne doute pas que 2 et 2 = 4, Descartes l'a essayé dans son doute absolu et métaphysique, et puis, on peut douter de choses évidentes comme le temps qu'on voit par la fenêtre… La certitude et l'incertitude ne sont donc pas exactement la vérité et l'erreur, mais leur sont liées, et ce lien est très important à comprendre, puisqu'il implique des paradoxes, des risques éthiques, politiques, puisqu'il faut se mettre d'accord sur ce dont nous sommes certain ou incertain et aussi, sur quelque chose qui est un plaisir ou une souffrance ; l'incertitude - beaucoup s'en sont plaint pendant la pandémie - nous fait aussi souffrir.

Quel est le rapport de la certitude et de l'incertitude avec la vérité ?

On peut le résumer d'une phrase qui ouvre portant tout une série de problèmes ; autrement dit, l’incertitude et la certitude sont ce qu'on pourrait appeler le rapport subjectif des humains à la vérité - la vérité, on le sait, s'établit avec des preuves, de manière objective, avec des degrés de probabilité ; le rapport d'un sujet avec tout son être, avec ses passions, sa subjectivité dans son ensemble, à ce savoir, prouvé ou non prouvé. Il y a donc deux choses : le rapport d'un énoncé à un objet - il neige est vrai quand il neige - et puis, il y a ces sujets humains qui décident d'accorder leur confiance, leur croyance, leur approbation, leur assentiment, à ces mêmes énoncés, et c'est cela finalement qu'on appelle la certitude et l'incertitude. D'une certaine façon, tous les philosophes ont dû prendre position sur ces deux aspects, à la fois sur la vérité et sur la certitude et ainsi, réguler leur rapport…  

Cette chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant ici, dès lundi à 10:55, et sur notre antenne du lundi au vendredi à 10h55 ou sur l'application Radio France

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......