LE DIRECT
Planche extraite de "Delacroix", de Catherine Meurisse (2019)

Catherine Meurisse et le vertige de la couleur

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans son livre Delacroix, Catherine Meurisse mêle les mots d'Alexandre Dumas, l'abstraction des couleurs, le dessin de presse du 19ème et les œuvres du peintre français. Rencontre avec une autrice qui (re)plonge sa plume dans le siècle des liens fructueux entre art et littérature.

Planche extraite de "Delacroix", de Catherine Meurisse (2019)
Planche extraite de "Delacroix", de Catherine Meurisse (2019) Crédits : Dargaud / Catherine Meurisse

Alexandre Dumas prend Delacroix à bras le corps, il l'embrasse. La fantaisie chez Delacroix me plaît beaucoup. Le plaisir a toujours été un guide, sinon je m'étiole. Catherine Meurisse

Sur la couverture du livre, on voit d'abord ce titre : Delacroix, tracé en grandes lettres blanches. Puis on voit des couleurs à l'aquarelle, mêlées, mélangées, contrastées, avec un motif central : un cheval blanc et deux hommes armés, en train de se battre. Cette couverture de livre est l’interprétation d'un tableau d'Eugène Delacroix que l'on peut voir au Petit Palais à Paris, intitulé Combat de Giaour et du Pacha, réalisé en 1835. Dans ce nouveau livre, intitulé tout simplement Delacroix, Catherine Meurisse adapte une causerie de l'écrivain Alexandre Dumas sur la vie et l'oeuvre de son ami, le peintre Eugène Delacroix. Elle y interprète alors une grande partie de ses toiles, au service du texte flamboyant de Dumas. 

Extrait de Delacroix, de Catherine Meurisse (2019)
Extrait de Delacroix, de Catherine Meurisse (2019) Crédits : Catherine Meurisse / Dargaud

Catherine Meurisse, première autrice de bande dessinée à être fraîchement élue à l'Académie des Beaux-Arts dans la section peinture, joue dans ce livre avec les couleurs, l'abstraction, la réinterprétation, et l'art de la caricature. L'autrice continue de déployer sa passion pour le 19ème siècle et l'Histoire de l'art, depuis Mes hommes de lettres, en 2008, et Le Pont des arts en 2012. Delacroix s'inscrit tout autant dans la suite de ses précédents livres La légèreté (2016) et Les Grands Espaces (2018) par son humour et sa liberté. 

Catherine Meurisse : "Ce siècle est loin et proche de nous à la fois. C'est un siècle d'illustrateurs, de feuilletonistes et de caricaturistes, au moment où la presse prend son envol. Ce que j'aime aussi beaucoup, c'est que les écrivains de cette époque savaient dessiner comme Victor Hugo et où les peintres savaient écrire. C'est ce va et vient entre littérature et peinture, et ce qui les lie, c'est la plume et l'encre de chine. C'est encore mon outil aujourd'hui, c'était celui de mes copains de Charlie Hebdo. Les livres sont des arbres, et quand on regarde les racines,  on voit que tout est lié. De siècle en siècle, tout le monde se tient par le bout du doigt. Ça me plaît, et ça me rassure. Après l'attentat, il fallait retrouver des racines solides, je me suis de nouveau tournée vers l'art et la littérature car tout est soclé."

Ses actualités

  • Drôles de femmes, co-écrit avec Julie Birmant, vient d'être ré-édité aux éditions Dargaud.
  • Catherine Meurisse est marraine de l’événement 2020, l'année de la bande dessinée.
  • Catherine Meurisse participe au quatrième épisode Toute la France dessine et dévoile son strip le lundi 27 avril dès 13h. Pour plus d'informations, c'est sur le site de BD 2020

Archive et musique 

  • Le dessinateur Reiser, au micro de Jacques Chancel dans Radioscopie, le 15 octobre 1980, sur France Inter
  • Chopin, Fantaisie Impromptue pour piano en ut dièse mineur, Op. 66, interprété par Murray Perahia, dans l'album A Portrait of Murray Perahia (1987)

Réécoute du 12 janvier 2020

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......