LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Extrait de l'intégrale "Aldébaran", tome 2, de Leo, paru en 1995, et réédité en 2020 aux éditions Dargaud

Leo à la croisée des mondes

28 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'auteur prolifique Leo, de son vrai nom Luis Eduardo de Oliveira, l'occasion de revenir sur son long parcours, du Brésil à la France, sur son œuvre à la frontière de l’anticipation et du fantastique. Plongée dans des mondes étranges, merveilleux, et humanistes.

Extrait de l'intégrale "Aldébaran", tome 2, de Leo, paru en 1995, et réédité en 2020 aux éditions Dargaud
Extrait de l'intégrale "Aldébaran", tome 2, de Leo, paru en 1995, et réédité en 2020 aux éditions Dargaud Crédits : Dargaud

Le Rayon BD rencontre un grand créateur de mondes et d’univers, l’auteur brésilien Luis Eduardo de Oliveira, plus connu sous le nom de Leo, auteur prolifique de grandes sagas vendues à plusieurs millions d’exemplaires. Rien qu’en cette année 2020, il a conclu trois cycles d’aventures : en février est sorti le cinquième tome d’Amazonie, qu’il co-signe avec Rodolphe et Bertrand Marchal. En juin, nous avons pu découvrir la deuxième partie de Mutations, la suite de la série Mermaid Project qu’il a créée avec Corine Jamar et Fred Simon. 

Deux planches extraites du tome 5 de "Amazonie", de Leo et Rodolphe au scénario, et Bertrand Marchal au dessin, paru en février 2020
Deux planches extraites du tome 5 de "Amazonie", de Leo et Rodolphe au scénario, et Bertrand Marchal au dessin, paru en février 2020 Crédits : Dargaud

Les Mondes humanistes et imaginaires d'Aldébaran

Et il y a quelques semaines, le 16 octobre, paraissait la conclusion très attendue de Retour sur Aldebaran, le cinquième cycle de la grande série de Leo, qu’il mène tout seul depuis plus de 25 ans : Les mondes d’Aldebaran. Une série de science-fiction originale et humaniste qui a donné lieu à une Encyclopédie illustrée qui paraît aux éditons Huginn et Muninn.

Extrait du troisième et dernier tome de "Retour sur Aldébaran", de Leo, publié en octobre 2020
Extrait du troisième et dernier tome de "Retour sur Aldébaran", de Leo, publié en octobre 2020 Crédits : Dargaud

Leo est né à Rio, en 1944. C'est en 1971, après des études d'ingénieur, qu'il fuit la dictature militaire pour le Chili, puis l'Argentine, où il découvre la pratique du dessin et les magazines comme Metal Hurlant ou Pilote, avant de poser ses bagages et crayons en France, en 1981. Grâce au dessinateur Jean-Claude Forest, il commence à travailler pour Okapi, puis avec son acolyte Rodolphe, avec qui il collabore encore, et avec qui il signe sa première série Trent, l'histoire d'un sergent de la police montée dans le grand nord canadien publié pour la première fois en 1991. Il lance ensuite Aldébaran, avec en matrice principale, son pays d'origine le Brésil, et au fondement même, la question de la colonisation. Ce grand œuvre, humaniste et particulièrement féministe, et même écologique, représente 5 cycles, 24 volumes et plus de 3 millions d'albums vendus.

Extraits du troisième et dernier tome de "Retour sur Aldébaran", de Leo, publié en octobre 2020
Extraits du troisième et dernier tome de "Retour sur Aldébaran", de Leo, publié en octobre 2020 Crédits : Dargaud

Jul, auteur démissionnaire de l'Année 2020 de la BD 

Le samedi 31 octobre, suite à l'annonce du reconfinement, et des fermetures des commerces dit "non-essentiels" à l'instar des librairies, les quatre parrains-marraines de l'Année 2020 de la bande dessinée (lancée en janvier 2020 par le Ministère de la culture) Catherine Meurisse, Florence Cestac, Régis Loisel et Jul ont alors démissionné de leurs fonctions en publiant un communiqué de presse, un appel politique à l'encontre des décisions du gouvernement, et plus particulièrement du Ministère de la culture. Jul nous explique ce choix collectif, et nous évoque son nouvel album, tout aussi politique, Lucky Luke, un cow-boy dans le coton, qui vient d'être publié aux éditions Dargaud. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Musique de fin : Antonio Carlos Jobim, Wave (1967)

Intervenants
  • Dessinateur de presse et auteur de bande dessinée
  • Auteur de bande dessinée
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......