LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême

Le Festival de la bande dessinée d'Angoulême : Maurane Mazars et Gabrielle Piquet, deux autrices à découvrir

30 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième retour sur le Festival de la bande dessinée d'Angoulême, avec deux autrices récompensées respectivement par le Prix révélation et le Prix de l'audace : Maurane Mazars pour "Tanz ! " et Gabrielle Piquet pour "La mécanique du sage".

Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême
Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême Crédits : Maurane Mazars / éditions du Lombard (2020)

Aujourd'hui, Le Rayon BD met en lumière deux lauréates de la 48e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, contrainte cette année d'organiser uniquement la remise des prix en raison du contexte sanitaire actuel.  La partie publique du Festival avec rencontres, dédicaces, et expositions aura normalement lieu du 24 au 27 juin 2021. En attendant, les passionnés de bulles pourront découvrir Tanz ! de Maurane Mazars, Prix révélation, édité chez Le Lombard, et La Mécanique du sage, de Gabrielle Piquet, Prix de l'audace, paru chez Atrabile.

"Tanz !" Itinéraire d'un jeune danseur en quête de liberté

Passionnée de cinéma et de comédies musicales, Maurane Mazars aime dessiner des corps en mouvement. Pour son projet de diplôme à la Haute École des Arts du Rhin, alors qu'elle vit une période difficile, l'autrice crée Uli, un jeune danseur allemand juif et homosexuel qui rêve de conquérir le Broadway de l'après-guerre. Sa création remporte d'abord le prix Raymond Leblanc, ce qui lui permet d'en faire un roman graphique de 248 pages qui est le fruit d'un long travail de recherches historiques et iconographiques. Auparavant, elle a reçu le Prix Töpffer 2015 de la jeune BD pour son premier album Acouphènes, publié chez AGPI .

En suivant les pas et les danses de Uli, qui fait de Fred Astaire et Gene Kelly ses idoles, on découvre le cosmopolitisme ambiant de New York, l'émergence de la beat generation, mais aussi la ségrégation et le racisme qui y restent prédominants. Maurane Mazars aborde le sujet délicat de l'appropriation culturelle à travers le personnage d'Anthony, inspiré du danseur et chorégraphe afro-américain Alvin Ailey.

Quand on se renseigne sur l'histoire de la comédie musicale, on réalise que la danse jazz, que certains appellent modern jazz, que d'autres appellent danse commerciale, que d'autres appellent jazz tout court, à tort, c'est une danse noire, cette façon de se mouvoir n'est pas du tout occidentale, elle est complètement africaine. Le fait est que la danse de Broadway est une version lissée, policée de cette danse noire. J'ai découvert qu'il y avait à l'époque des danseurs noirs homosexuels et il y a toujours eu des personnes différentes, quand on creuse un peu on les trouve mais c'est sûr qu'elles ne sont pas mises à la surface de l'Histoire. Maurane Mazars

Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême
Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême Crédits : © MAURANE MAZARS / EDITIONS DU LOMBARD (DARGAUD LOMBARD SA) 2020

Elaborée à partir de pastels aquarellables, Tanz ! est une BD assez silencieuse où la musique n'est pas matérialisée paradoxalement. Beaucoup de planches sont muettes, que ce soit des paysages, des vues d'architecture ou de corps en mouvement, la dessinatrice y montre une volonté de prendre le temps et d'instaurer un certain rythme de lecture.

Le temps qui passe est quelque chose qui m'est assez cher, sur lequel je m'interroge beaucoup. Je crois que c'est Thierry Groensteen, ou alors c'est Tristan Garcia, ou bien les deux, qui dit que la BD c'est la conjugaison du temps et de l'espace, du temps dans l'espace, et je trouve ça magnifique. Je me pose énormément la question de comment faire passer le temps graphiquement, en BD, et je suis très inspirée par le cinéma. J'aime beaucoup le cinéma contemplatif et je tire un peu l'inspiration de ça. Par exemple, le cinéma asiatique, en Occident on dit que c'est contemplatif, pour eux ça l'est probablement pas mais je sais que quasiment tous les réalisateurs japonais mais aussi des réalisateurs chinois comme Jia Zhangke prennent vraiment le temps de mettre des silences, de la non-action, de laisser le temps passer et je pense que ces grandes pages muettes viennent de là. Maurane Mazars

Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême
Extrait de "Tanz !", Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême Crédits : © MAURANE MAZARS / EDITIONS DU LOMBARD (DARGAUD LOMBARD SA) 2020

"La Mécanique du sage": un récit léger sur la recherche impossible du bonheur

Inspirée d'une histoire vraie, La Mécanique du sage met en scène Charles Hamilton, un jeune homme riche et oisif qui ne se satisfait pas de sa vie de patachon dans l'Ecosse des années 1930. En recherchant le bonheur et la sagesse, il va découvrir un phénomène qui était à la mode outre-Manche au 18e siècle : avoir un "ermite ornemental" au fond de son jardin, dans un cabanon. Il s'agit d'un vieil homme habillé en robe de bure, mangeant du pain sec et buvant de l'eau, qui sort à horaires réguliers pour s'offrir à la contemplation de son riche employeur afin de lui servir de guide. 

Ancienne élève de l’École européenne supérieure de l’image d’Angoulême, Gabrielle Piquet a reçu en 2010 le prix Rodolphe-Töpffer international pour Les Enfants de l'envie (Casterman) ainsi que le prix littéraire des lycéens et apprentis de la Région Paca pour La Nuit du misothrope (Atrabile) publié en 2017. Pour son dernier ouvrage, elle a eu envie de raconter sur un ton fantaisiste et doucement ironique les péripéties d'un privilégié qui fantasme trop. Dessinatrice dotée d'un style d'écriture très littéraire, elle a même écrit des vers pour la voix off :

En fait c'est un truc automatique chez moi, je lutte contre ça ! C'est vraiment terrible, j'écris toujours comme ça, il y a des scansions partout et avec mon éditeur on doit travailler dessus. (...) La musicalité, je lutte pas contre, elle est là. En revanche, quand il y a des vers en plus, ça fait beaucoup. J'avais fait un livre dans lequel il y avait des rimes, c'était un parti pris, mais je pense qu'à la longue, ça peut être fatiguant. Donc il faut toujours retravailler son texte. Gabrielle Piquet

Extraits de "La Mécanique du sage", de Gabrielle Piquet, Prix de l'audace au 48ème Festival International de la bande dessinée d'Angoulême
Extraits de "La Mécanique du sage", de Gabrielle Piquet, Prix de l'audace au 48ème Festival International de la bande dessinée d'Angoulême Crédits : Atrabile (2020)

Il y a une interrogation sur les injonctions, notamment le fait de dire qu'aller mal, c'est forcément pas normal, c'est quelque chose contre lequel il faut lutter évidemment. Mais j'ai l'impression qu'il y a une forme de stigmatisation et quelque chose qui peut pousser les gens à culpabiliser de ne pas se sentir assez bien... il y a plein de gens qui ont des humeurs hyper changeantes, alors c'est pas facile à vivre mais en quoi ce serait gravissime ? Cela m'effraie un petit peu de voir tous ces livres qui nous parlent de sagesse. Je trouve ça très intéressant et essentiel, et en même temps c'est très très exigeant. Gabrielle Piquet

Extrait de "La Mécanique du sage", de Gabrielle Piquet, Prix de l'audace au 48e Festival internationale de la bande dessinée d'Angoulême
Extrait de "La Mécanique du sage", de Gabrielle Piquet, Prix de l'audace au 48e Festival internationale de la bande dessinée d'Angoulême Crédits : © Atrabile 2020

Extraits musicaux

  • Barney Bigard et Duke Ellington : Battle of Swing (1938)
  • Un jour à New York (On the Town), comédie musicale de 1949

Bibliographie

Tanz !, de Maurane Mazars, Prix révélation au 48ème Festival de la bande dessinée d'Angoulême

Tanz !Maurane MazarsLe Lombard, 2020

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......