LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sophia Chikirou, le 25 janvier 2017

Les dessous de l'enquête sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon

6 min
À retrouver dans l'émission

Beaucoup de réactions d’auditeurs à la suite de la diffusion de l'enquête réalisée par la cellule investigation de Radio France sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Pour en parler, la médiatrice reçoit Sylvain Tronchet, auteur de cette enquête.

Sophia Chikirou, le 25 janvier 2017
Sophia Chikirou, le 25 janvier 2017 Crédits : Maxppp / IP3 PRESS - Maxppp

Ils  s’interrogent tout d’abord sur le calendrier :
perquisition au siège de la France Insoumise et publication de l’enquête la même semaine

On travaille depuis longtemps sur ce dossier. On avait déjà sorti une première enquête en février alors qu'il n'y avait pas de procédure judiciaire à l'époque.    
Nos enquêtes sont prévues plusieurs semaines à l'avance, et elles sortent toujours un vendredi. Les auditeurs de France Culture le savent puisqu'on intervient tous les vendredis dans le journal de 18h00.    
Le magazine Telerama annonçait l'émission de France Inter Secrets d'info consacrée à Sophia Chikirou la semaine dernière. Or Télérama est bouclé une semaine à l'avance, et j'avais été interviewé par leur journaliste plus de 10 jours avant les perquisitions. Je ne peux pas dire mieux que ça.

Radio France Radio d'Etat
La Radio Publique serait au service du  gouvernement en place. Vous seriez aux ordres et cette enquête serait en quelque sorte une commande.

Rappel d'une chose, qui est facilement vérifiable : quand nous avons sorti avec Elodie Gueguen l'affaire des assistants parlementaires du Modem en juin 2017. Une affaire qui est à l'origine du départ de trois ministres du gouvernement d'Edouard Philippe. A l'époque nous avions reçu un coup de fil de François Bayrou, Garde des Sceaux, qui ressemblait à une tentative de pression. Nous avions quand même sorti cette enquête. C'était il y a un an. A l'époque ceux qui nous accusaient notamment de harcèlement n'étaient pas dans le même camp que ceux qui nous accusent de harcèlement aujourd'hui.    
En matière politique, nous travaillons sur tout le monde. Le pouvoir, comme l'opposition qui a vocation à gouverner. Et le financement politique est un de nos sujets. Parce que c'est un domaine où la France est loin d'être exemplaire.

Des auditeurs s’étonnent que les journalistes n’effectuent aucun travail d’enquête sur la campagne d’Emmanuel Macron.
« Avez-vous investigué avec autant de sérieux les comptes de campagne de Macron ? » ou encore « Où est la cellule d’enquête sur la Macronie ? »

Alors là aussi, il faut être factuel. On a enquêté sur la campagne d'Emmanuel Macron. J'ai notamment beaucoup entendu dire, où est votre enquête sur les ristournes dont a bénéficié Emmanuel Macron pendant sa campagne ? Je rappelle quand même que si on peut parler de ces ristournes, c'est grâce au travail de trois médias / Mediapart, Le Monde et nous. Nous avons sorti avec Elodie Gueguen une grande enquête sur les comptes d'Emmanuel Macron en juin. Où nous révélions l'existence de ristournes potentiellement illégales. Mais aussi les défaillances dans le contrôle exercé par la commission des comptes de campagne.    
Il y a un mois, j'ai réalisé une enquête sur un autre aspect de la campagne d'Emmanuel Macron. Sur la façon dont son cabinet a piloté à distance un mouvement qui se disait spontané qui s'appelle les Jeunes Avec Macron, et qui en fait n'était pas très spontané. Et pas aussi massif et jeune qu'il voulait bien le dire.    
On a fait ces derniers mois des enquêtes sur le pouvoir des lobbys vis à vis du gouvernement actuel, une enquête sur Macron et les chasseurs, Macron et les catholiques. Et dans le même temps on a fait deux enquêtes sur Jean Luc Mélenchon et son entourage. Tout ce que je dis, on peut le retrouver sur le site de France Culture.

Dans votre enquête Sylvain Tronchet  nous n’entendons pas Sophia Chikirou s’exprimer. Pour quelles raisons ?

Parce qu'elle a refusé toutes nos demandes d'interview. Et il y en a eu plusieurs. Comme en février. Nous lui avons pourtant envoyé une très longue liste de questions, précises, chiffrées. Pourquoi on fait ça ? C'est pour qu'elle sache exactement sur quoi va porter notre enquête. Qu'elle puisse répondre par la voie de son choix. Qu'on puisse éventuellement lui renvoyer des demandes de précisions. ça doit se faire sereinement, sur la base d'éléments factuels, argumentés... Je tiens à préciser qu'on le fait pour des raisons déontologiques, mais aussi légales... Parce que la loi nous impose de laisser la place au contradictoire.

Les chiffres des services facturés par la société Médiascop.
« Votre propos aurait gagné en qualité si vous aviez donné  des chiffres comparatifs , pourquoi ne pas l’avoir fait ? La démonstration n’en aurait été que plus pertinente. »

La campagne de Jean-Luc Mélenchon n'est comparable à aucune autre. Car il fait employer une bonne partie de son staff par des structures extérieures dirigées par des proches. On ne le retrouve nulle part ailleurs. L'association de campagne de Marine Le Pen par exemple. Elle a payé 2 millions 400 mille euros de salaires sur la campagne. Emmanuel Macron 550 000. Pendant ce temps là, l'association de campagne de Jean-Luc Mélenchon elle a payé 7000 euros de salaires pour toute la campagne... Alors vous vous dîtes Jean-Luc Mélenchon a été très économe. Pas forcément parce que dans le même temps il payait une partie de son staff en honoraires d'auto entrepreneurs, et ça c'est noyé ailleurs dans les comptes et surtout, il faisait employer une autre partie de sons équipe par des structures extérieures, dont la société Mediascop... Qui refacturait, avec une marge les salaires en question.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......