LE DIRECT
Un couple à Ankara en 2017

Des sujets tabous dans « Questions d’Islam » sur France Culture ?

6 min
À retrouver dans l'émission

La religion reste un sujet difficile à aborder. Un sujet qui, pour le médiateur, suscite régulièrement des réactions d’auditeurs. Principalement à propos de la messe diffusée tous les dimanches ou de l’émission « Questions d’Islam ». Son producteur, Ghaleb Bencheikh, est avec nous.

Un couple à Ankara en 2017
Un couple à Ankara en 2017 Crédits : ALTAN GOCHER / NURPHOTO - AFP - AFP

La religion peut être un sujet clivant, mais sur France Culture, c’est surtout un sujet de connaissance. Pour cet auditeur, Fabien : « Quelle émission intéressante ! Même pour un néophyte comme moi… J’ai vraiment plaisir à découvrir d’autres pensées ». Et pour Françoise : « L’approche anthropologique et historique des intervenants qui peut se développer grâce à Ghaleb Bencheikh est passionnante pour l’agnostique que je suis ».

Comment est conçue l'émission ? Les émissions religieuses ne font que du prosélytisme ?

« Dans « Questions d’islam », nous écrit-il, l’intervenant tente de montrer l’avantage déterminant du soufisme sur la chrétienté. La radio n’est pas là pour faire l’apologie des croyances ».

Ce n'est pas une question religieuse que je produis. C'est avant tout, une émission de radio culturelle sous-tendue par le fait islamique dans toutes ses dimensions. Celles-ci couvrent toute une gamme allant depuis les considérations de violence terroriste abjecte jusqu'à la fine pointe de la spiritualité soufie, en effet. Les données théologiques y sont très parcimonieuses. C'est avant tout une émission qui met en exergue les aspects de l'Islam sur les plans civilisationnel et culturel, maintenant et à travers l'histoire.

Des sujets tabous chez les Musulmans ?

Plusieurs auditeurs se sont étonnés que, dans votre émission consacrée à « La sexualité des musulmans », « rien, comme nous l’écrit Jacques, sur la sexualité féminine, ni sur le tabou de la virginité ». Et Daniel s’étonne que vous n’ayez pas abordé un autre « tabou chez les Musulmans »

Aucun sujet n'est tabou, il suffit simplement de trouver les bons intervenants pour l'aborder sérieusement et avec compétence. 

Une auditrice, Corinne, qualifie Ghaleb Bencheikh de « musulman ouvert », mais s’inquiète de savoir comment il est considéré dans, nous dit-elle, « votre communauté pas toujours très progressiste, notamment avec les femmes »

Ce n'est pas le "musulman" qui s'adresse aux auditeurs profitant de l'antenne pour asséner ses vérités. C'est tout simplement le "médiateur" laïque assurant le lien - par ses questions -  entre les intervenants et les auditeurs. Dans cette affaire, je ne suis pas un clerc ni un religieux qui plaide une cause pro domo et sur le service public de surcroît!

Retrouvez Questions d'Islam tous les dimanches de 7h05 à 8h sur France Culture. 

Intervenants
  • islamologue, président de la Fondation de l'islam de France et producteur de l’émission "Questions d'islam", le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture
L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......