LE DIRECT
Micro France Culture

Retour sur les propos d'Alain Finkielkraut

8 min
À retrouver dans l'émission

Dernier rendez-vous du médiateur de l'année avec la directrice de l'antenne, Sandrine Treiner. Pour l'occasion, elle répond aux réactions des auditeurs suite aux propos de Finkielkraut et annonce le nouveau projet culturel de la chaîne.

Micro France Culture
Micro France Culture Crédits : Radio France/Christophe Abramowitz - Radio France

Alain Finkielkraut : doit-on avoir des producteurs de tous bords ?

Un producteur très décrié par message et sur twitter, Alain Finkielkraut, notamment suite à son commentaire sur l’hommage à Johnny Halliday : « Le petit peuple blanc est descendu dans la rue, les non-souchiens brillaient par leur absence ». Ces propos ont été tenus sur Radio J mais le philosophe est aussi producteur de Répliques sur France Culture. Ces propos sont considérés racistes par de nombreux auditeurs.

Que répondre à tous ces auditeurs choqués ?

Je sais qu'il y a beaucoup d'émotions tant du fait qu'il soit à l'antenne que de la peur qu'il en soit écarté. Exclure quelqu'un est une décision très grave et donc tout à fait exceptionnelle. Elle devrait être parfaitement argumentée.                
Les réseaux sociaux ne seraient être les arbitres des bonnes mœurs ni des bonnes pensées.                
En l’occurrence après cette émission, j'ai vu Alain Finkielkraut. Il m'a convaincu qu'il ne s'agissait pas d'une forme de racisme mais que l'expression était utilisée par lui au second degré. Il s'est expliqué durant 30 minutes la semaine suivante, dimanche 17 janvier, sur RCJ.                
Le pluralisme c'est également faire entendre des avis contraires. Je fais confiance à la capacité des auditeurs pour juger de cela.

Alain Finkielkraut est régulièrement au centre de polémiques, notamment autour de l’immigration et de la religion musulmane… Mais pour cette autre auditrice, Géraldine : « Alain Finkielkraut a le mérite de lancer des débats. Tout doit pouvoir se discuter et ouvrir la contradiction ».

Doit-on laisser la parole à des producteurs de tous bords ?

Oui, mais je reviendrais sur ce "tout". Il y a deux conditions : le respect de la loi sur la liberté d'expressions et du respect des valeurs du service public.

Un projet culturel entre France Télévisions et France Culture ?

Dans un autre domaine, plusieurs auditeurs, comme Cédric, voudraient en savoir plus sur des projets annoncés pour France Culture : « On entend parler d’un projet culturel entre France Télévisions et France Culture. De quoi s’agit-il exactement ? », demande-t-il.

Il s'agit plus généralement de l'ensemble des partenaires de l'audiovisuel public (également France Média Monde et l'INA).                
Nous préparons un label culturel commun surtout sur les réseaux sociaux. Il s'agit de valoriser nos contenus et nos antennes dont France Culture. Ce seront des contenus 100% vidéo. L'objectif est de s'ouvrir à de nouveaux publics.

Pourquoi cette diversité ?

Une étude vient de tomber : l'audience de France Culture c'est 19% d'écoute via les supports numériques. Nous ne touchons pas encore assez ceux que nous voudrions toucher. Plus jeunes et plus diversifiés. France Culture devient un véritable média global, avec un succès croissant.

Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......