LE DIRECT

L’inflation du religieux dans la sphère publique

6 min
À retrouver dans l'émission

Explications avec son directeur Olivier Poivre d'arvor les auditeurs disent souvent "qu'on en fait trop ... sur les religions" ; l'empilement énerve...Les programme religieux sont certes inscrits dans le cahier des charges du groupe Radio France ; mais le directeur de France Culture reçoit beaucoup de messages sur la retransmission du carême qui n'est pas une obligation mais une "coutume" de la chaîne : selon Olivier Poivre d'Arvor, les réactions des auditeurs sont normales ; il faut mener une réflexion pour proposer une retransmission sur le net et non plus en direct.Les laïcs et les athés sont oubliés disent les auditeurs.Un auditeur a même lancé une pétition sur internet sur change.org

Le Médiateur a également posé la question à Henri Pena-Ruiz philosphe et écrivain français, maître de conférence à l'Institut d'études politiques de Paris

Selon Henri Pen-Ruiz "Notre République est constitutionnellement laïque, c’est-à-dire indépendante des religions pour traiter à égalité les divers croyants, les athées et les agnostiques. L’omniprésence des religions dans le débat public a de quoi susciter l’exaspération chez nombre de citoyens. Non par hostilité à la conviction religieuse, mais par la discrimination effective qu’elle représente à l’égard des athées ou des agnostiques...." ..."Les athées et les agnostiques ne demandent rien d’autre que d’être traités à égalité avec les croyants"....

"La République n’est pas composée de musulmans, de catholiques, d’israélites, mais d’être humains, de citoyens, dont les convictions sont une affaire privée, individuelle ou collective. C’est dire qu’elle a vocation à mettre en avant ce qui est commun à tous, et non les particularismes qui divisent voire opposent."...

Cliquez ici pour réécouter la chronique

Poursuivez le dialogue avec le Médiateur sur le site Espace Public

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......