LE DIRECT

Nouvelle grille : difficile de changer les habitudes !

5 min
À retrouver dans l'émission

Questions, réactions et commentaires des auditeurs sur la nouvelle grille de la chaîne : c’est la période où les auditeurs se lâchent en quelque sorte les réactions sont souvent épidermiques. Ils sont visiblement assez nombreux à ne pas aimer qu’on leur change leurs habitudes.

Quelques éléments de réponse en compagnie de Sandrine Treiner, nouvelle directrice de France Culture Rien n'a été bouleversé mais des changements et des évolutions ont été apportés : le changement de matinalier avec Guillaume Erner, car Marc Voinchet a pris la direction de France Musique. La nouvelle émission "ping pong" pour remplacer celle de Laurent Gourmarre qui officie maintenant sur France Inter.

Comment se construit une grille de rentrée ? Pour apporter des améliorations, "toute l'année, on écoute l'antenne pour la faire évoluer... c'est de l'artisanat..."

A propos des messages sur l'émission "L'Economie en questions" elle a été déplacée avant le changement de direction, afin de proposer une ligne éditoriale dédiée à l'international du lundi au samedi de 11h à 12h. La radio de qualité ne se calcule pas sur la durée..."Quant aux règles en vigueur en matière de diffusion des émissions religieuses et des cultes n'ont pas changé, et le précédent directeur n'a pas pu parvenir à des accords avec les cultes. La nouvelle directrice n'a repris les dossiers que depuis 6 jours ! Aussi L'Esprit public laisse-t-il chaque année la place à l'Assemblée du désert. Cela s'inscrit dans le cadre d'un cahier des charges que le législateur ne nous autorise pas à modifier de manière unilatérale.

Quelques mails d'auditeurs :

Notamment, à propos de l’ « Economie en questions » (le samedi de midi à 12h30). Xavier nous écrit : « Je m’associe à la protestation de nombreux auditeurs concernant la réduction du temps d’antenne. Une heure, c’est très différent de 25 mn, si on veut essayer de mettre en place un débat ». Et pour Michel : « C’est autant de débat et d’accès à la culture économique en moins »…

Et puis, pour certains, France Culture aurait perdu le ton France Culture. Camille accuse « l’immaturité de certains nouveaux animateurs (et non plus producteurs) venus de la télé, des blagues branchouilles entre potes à l’antenne, des sujets et des invités superficiels, comme ZEP sur la BD ». Pour Valérie, dans la matinale, « il devient impossible de distinguer le ton et le contenu de France Culture de celui de France Inter »

Bon, soyons honnête le médiateur a tout de même reçu des messages positifs d’auditeurs, comme celui-ci : « Cela fait plus de 10 ans que j’écoute les matins et j’ai toujours eu un temps d’adaptation à chaque style apporté par les différents animateurs. Mais j’ai plaisir à entendre Guillaume Erner ».

Poursuivez le dialogue avec le Médiateur sur : mediateur.radiofrance.fr ou via le compte Twitter @mediateurRF

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......