LE DIRECT
Sandrine Treiner, directrice de France Culture

Plaisirs et découvertes pour l’été sur France Cultures

8 min
À retrouver dans l'émission

Les programmes de l’été suscitent toujours beaucoup de réactions des auditeurs. Les uns sont heureux de faire de belles découvertes, quand d’autres protestent contre les rediffusions. Sandrine Treiner, directrice de France Culture, répond aux questions des auditeurs.

Sandrine Treiner, directrice de France Culture
Sandrine Treiner, directrice de France Culture Crédits : Radio France

Alors, allez-vous rendre les auditeurs de France Culture heureux cet été ?

France Culture l'été, c'est France Culture en encore plus grand. On considère qu'on a le temps, on allonge la durée pour proposer de grands voyages, de grands moments radiophoniques.  

Cette année les auditeurs retrouveront 5 grands portraits en Grandes Traversées : Mohammed Ali, Sigmund Freud, Jeanne d'Arc, Alan Turing, Simone Veil.  

Il y aura de quoi penser avec la série "Avoir raison avec...", il y aura de nouvelles voix avec Alain Prochiantz, Nathalie Azoulai, Fabrice Midal. Il y aura aussi les grands rendez-vous en public à Avignon et une adaptation de Gatsby le Magnifique avec le rappeur Sofiane.  

Il y aura des voix que vous connaissez : Olivia Gesbert devient matinalière de l'été, puis Julie Gacon prendra le relais.

Comment conçoit-on une grille d’été par rapport à la grille de l’année ?

Ça se conçoit dans la logique des éléments qui composent l'identité de l'antenne : l'équilibre entre les idées, le savoir, la création. On commence à travailler sur la grille d'été en octobre-novembre. C'est un long travail.

La semaine dernière, était annoncé un « média social culturel », commun aux chaines du service public, piloté par France Culture. Démarrage prévu à la fin du mois sur les réseaux sociaux. Mais pour Julien : « Si je comprends bien, ce sera du recyclage d’émissions anciennes ».

Le projet est co-piloté par Michel Field de France Télévisions et moi-même, directrice de France Culture en tant que Radio France puisqu'il y aura aussi des programmes de France Musique par exemple. Ce ne sont pas des anciennes émissions, c'est une production native de vidéos culturelles.

France Culture est en quête de nouveaux publics et ça marche. Cette année a été une année exceptionnelle en termes de média global…

Nous avons considérablement rajeuni notre audience. C'est important puisque nous devons être un média de service public pour tous.

Comme ce rendez-vous du médiateur est le tout dernier pour moi – mais il se poursuivra à la rentrée avec ma ou mon successeur -, Sandrine Treiner, pour vous, quelle est l’utilité du médiateur ? Je suis de temps à autre interpellé par certains auditeurs sur mon « inutilité »…

Je voudrais dire à quel point vous avez donné du sens à cette fonction. Vous nous avez appris à répondre à chacun des auditeurs, à développer ce lien très important entre une entreprise de service public et les auditeurs. Tous les week-end vous nous envoyez un mail récapitulant les grandes tendances de la semaine.

Merci Sandrine Treiner, directrice de France Culture, pour ces précisions et merci pour l’écoute que vous avez eu pour les auditeurs et le médiateur. Je tiens aussi à remercier particulièrement les productrices et les producteurs, de même que la direction de la rédaction, qui ont toujours accepté de venir vous répondre, à vous les auditeurs très fidèles de cette antenne que je salue chaleureusement. Enfin merci Olivia de m’avoir accueilli avec gentillesse toutes les deux semaines dans votre émission.

Retrouvez la grille d'été de France Culture ici

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......