LE DIRECT

Pluralisme ou bipartisme et le temps de parole

8 min
À retrouver dans l'émission

Jean-François nous interroge sur le pluralisme ou le bipartisme? "Vous avez visiblement choisi d'organiser le second tour de la présidentielle avant le premier". "On a l'impression que seuls les programmes du PS et de l'UMP valent à vos yeux d'être exposés ?"

Et Sophie de renchérir sur le même thème en nous demandant"pourquoi ne mettez-vous en avant que le PS et l'UMP ?Pierre lui se dit proche du Modem et de François Bayrou. Il nous demande d'adresser un message à Philippe Meyer pour lui faire la même remarque. "L'esprit Public a-t-il fait ses jeux ?Il existe pourtant, conclut Pierre, des propositions alternatives de la part des candidats qui sont aussi crédibles, même s'ils vous paraissent moins présidentiables.Si l'on regarde les chiffres de temps de parole que nous fournissons régulièrement au CSA, ces remarques ne sont pas infondées? Les séquences du Bourget pour François Hollande et l'intervention de Nicolas SarkozYdans son intervention multi diffusée ont conduit en effet à une exposition forte des deux principaux candidats.

Deux logiques s'opposent qui ont toutes deux leur pertinence : doit-on donner la parole aux candidats à la hauteur de leur représentation politique à un instant T ? ou doit-on considérer de donner à chacun des candidats, exactement la même exposition. Vision comptable de la démocratie dont on voit assez facilement les limites.

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......