LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation en bordure du site par le collectif d’opposants "Tavignanu vivu", le 8 novembre 2019.

Centre d'enfouissement de Giuncaggio : mauvaise solution à la crise des déchets en Corse ?

5 min
À retrouver dans l'émission

Il y a 3 ans, l'Etat exprimait son refus de voir s'ouvrir un centre de stockage de déchets, ordures ménagères et terres chargées d'amiante sur la commune de Giuncaggio, près d'Aléria, en Haute-Corse. Octobre 2019, la justice autorise l'exploitation du site sans que l'état ne conteste cette décision.

Manifestation en bordure du site par le collectif d’opposants "Tavignanu vivu", le 8 novembre 2019.
Manifestation en bordure du site par le collectif d’opposants "Tavignanu vivu", le 8 novembre 2019. Crédits : Véronique Rebeyrotte - Radio France

A Ghjuncaghju (en langue corse), les riverains et opposants au projet n'hésitent pas à parler de trahison de la part de l'Etat et s'inquiètent de ce qui pourrait advenir d'un site hautement sensible d'un point de vue environnemental.  

Le centre d'enfouissement du lieu est prévu pour accueillir environ 80 000 tonnes de déchets ménagers par an pendant trente ans et 102 000 tonnes de terres chargées d'amiante pendant treize ans. Des terres amiantifères très présentes dans le sol corse et dont on ne sait que faire sur l’île. La Corse croûle sous toute sorte de déchets. 

Sans exutoire, la préfète de région Josiane Chevalier parle d'urgence sanitaire. La préfète de région qui renvoie la responsabilité au conseil exécutif, l'assemblée de Corse chargée de superviser le plan d'action sur la gestion des déchets adopté en 2016 et validé par l'Etat. 35 réunions ont eu lieu sur le sujet en trois ans et toujours pas, par exemple, de généralisation du tri sélectif en Corse. Tri quasi inexistant pour l'instant. 

Ce n'est pas une raison pour confier les clés à des sociétés privées, estime le président du conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni, qui demande un peu de temps pour trouver de bonnes solutions. 

Les associations comme "Tavignanu vivu" qui défendent comme première solution à la crise des déchets la généralisation du tri sur l'île ont le sentiment aujourd'hui de faire les frais d'un conflit entre l'Etat et le conseil exécutif de Corse.

C'est un reportage de Véronique Rebeyrotte. 

Réunion publique à l'église d'Aléria contre le projet de centre d'enfouissement de Giuncaggio.
Réunion publique à l'église d'Aléria contre le projet de centre d'enfouissement de Giuncaggio. Crédits : Véronique Rebeyrotte - Radio France
Manifestation en bordure du site de Giuncaggio
Manifestation en bordure du site de Giuncaggio Crédits : Véronique Rebeyrotte - Radio France
Vallée du Tavignano, le deuxième fleuve de Corse, à l'endroit où pourrait surgir le centre d'enfouissement.
Vallée du Tavignano, le deuxième fleuve de Corse, à l'endroit où pourrait surgir le centre d'enfouissement. Crédits : Véronique Rebeyrotte - Radio France
Intervenants
L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......