LE DIRECT
Manifestation contre le projet de réforme de la Justice

Le projet de réforme de la justice : un texte qui inquiète les avocats et les magistrats

3 min
À retrouver dans l'émission

Les députés vont examiner ce lundi le projet de réforme de la justice du gouvernement. Un texte critiqué par certains magistrats et avocats qui en appellent aux députés. Face à l'ambition du gouvernement de rendre la justice plus moderne, une partie de la profession craint une justice déshumanisée.

Manifestation contre le projet de réforme de la Justice
Manifestation contre le projet de réforme de la Justice Crédits : Antoine Marette - Radio France

L'ambition du gouvernement est de rendre la justice plus rapide, plus efficace, et plus moderne. Pour la Garde des sceaux Nicole Belloubet, il ne s'agit pas d'une loi d'économies, mais de transformation de la justice. Elle prévoit notamment de dématérialiser certains actes de procédure. 

Les opposants s'inquiètent de la fracture numérique que cette réforme pourrait provoquer : 10 millions de Français n'ont toujours pas accès à internet.  Les avocats et les magistrats craignent également une possible déjudiciarisation. Notamment en ce qui concerne les révisions de pensions alimentaires. Actuellement, elles passent par le juge aux affaires familiales. Mais cela pourrait bientôt changer.  

Face à ces reproches, Nicolas Belloubet met en avant la hausse du budget de la Justice : 25 % sur 5 ans. 6 500 emplois créés.  

Reportage d'Antoine Marette.

Pancarte brandie par un avocat en colère au tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny, le jeudi 15 novembre 2018.
Pancarte brandie par un avocat en colère au tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny, le jeudi 15 novembre 2018. Crédits : Florence Sturm - Radio France
Rassemblement des avocats en colère au tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny, le jeudi 15 novembre 2018
Rassemblement des avocats en colère au tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny, le jeudi 15 novembre 2018 Crédits : Florence Sturm - Radio France
Pancarte brandie par une avocate en colère au tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny, le jeudi 15 novembre 2018.
Pancarte brandie par une avocate en colère au tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny, le jeudi 15 novembre 2018. Crédits : Florence Sturm - Radio France
L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......