LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mahmud Zaara, jeune réfugié syrien à Eskilstuna en 2015. En septembre 2015, il était l’un des 10 000 enfants non accompagnés à avoir demandé l’asile en Suède depuis le début de cette année là

Suède : le parti d'extrême droite "Les Démocrates de Suède" s'ancre dans le paysage politique

4 min

La formation populiste anti migrants n'a pas réussi ce dimanche à rafler la deuxième place aux conservateurs. Mais elle se retrouve en position d'arbitre dans le paysage politique suédois, face à deux blocs, de droite et de gauche, dont aucun n'a de majorité absolue. Reportage de Marie-Pierre Vérot.

Mahmud Zaara, jeune réfugié syrien à Eskilstuna en 2015. En septembre 2015, il était l’un des 10 000 enfants non accompagnés à avoir demandé l’asile en Suède depuis le début de cette année là
Mahmud Zaara, jeune réfugié syrien à Eskilstuna en 2015. En septembre 2015, il était l’un des 10 000 enfants non accompagnés à avoir demandé l’asile en Suède depuis le début de cette année là Crédits : Jonathan Nackstrand - AFP

Pour constater l'évolution politique de la Suède, notre envoyée spéciale s'est rendue à Eskilstuna, située à une centaine de kilomètres à l’ouest de Stockholm. Une ville emblématique à plus d’un titre de la situation que connaît le pays mais aussi des doutes et interrogations qui le traversent.

Eskilstuna compte 100 000 habitants, dont un tiers venus d’ailleurs. La ville a une longue tradition d’accueil. Les Finlandais ont été les premiers puis les strates d’immigrations ont épousé  la carte des conflits. Libanais, habitants d’ex Yougoslavie, Irakiens, plus récemment Afghans, Syriens, Somaliens, Érythréens… Plus de 100 nationalités, là où l'on parle 200 langues. 

Cette ville naguère industrielle, qui vivait de l’acier, a été frappée par la crise. Le taux de chômage y est élevé. Un terreau favorable aux démocrates de Suède qui font ici des scores supérieurs au national.
Alors, quand la vague de réfugiés de 2015 est arrivée, le maire social démocrate a publiquement interpellé le gouvernement et lui a demandé de durcir les conditions d’accueil.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......