LE DIRECT
La flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris en train de s'effondrer

Notre Dame de Paris : un symbole brûlé

4 min
À retrouver dans l'émission

La cathédrale parisienne a été ravagée par un incendie lundi soir. La piste accidentelle est envisagée. Pendant que l'enquête se poursuit, de nombreuses personnes viennent voir ce qu'il reste du monument. Une cathédrale connue dans le monde entier.

La flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris en train de s'effondrer
La flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris en train de s'effondrer Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT - AFP

Il est très difficile de se frayer un chemin sur les trottoirs aux alentours de la cathédrale. Ils sont bondés. Des milliers de personnes sont venues constater les dégâts, les voir en vrai, pas à la télévision. De nombreux touristes : espagnols, japonais, anglais... Et aussi des Français, des Parisiens. Margot et Gabriel sont étudiants en histoire. Ils se trouvent sur le côté du monument et le regardent.

On voit une cathédrale détruite, une cathédrale comme on ne l'a jamais vue, se désole Margot. C'est un paysage urbain qui se transforme par cette destruction partielle. 

La quasi totalité de la toiture a disparu. La flèche s'est effondrée.

La cathédrale au lendemain de l'incendie.
La cathédrale au lendemain de l'incendie. Crédits : Lucas SCALTRITTI - Radio France

D'ici on ne voit rien mais on n'ose même pas imaginer les dégâts à l'intérieur.

Les deux étudiants se sont spécialisés sur l'histoire de Paris, notamment aux époques moderne et contemporaine. Notre-Dame fait partie de ce paysage, en particulier dans la littérature. 

Dans les romans que nous lisons, la cathédrale est un point central. En lisant tout ces livres, on s'imaginait ce qu'il se passait à l'intérieur à l'époque. Là, notre imaginaire est un peu détruit. 

C'est bien un symbole qui a brûlé lundi soir. Un symbole connu dans le monde entier. Le nombre de caméras, de micros et de journalistes étrangers en sont les témoins. Des duplex face caméra sont réalisés en anglais, en russe, en espagnol... et en flamand. Steeve travaille à la télévision publique belge flamande. Pour lui, ce monument est bien plus qu'une simple cathédrale.

Pour beaucoup de touristes, la cathédrale est sur leur agenda. C'est un monument surtout que beaucoup de gens ont découvert dès l'école. Moi j'y suis venu plusieurs fois. La dernière fois, c'était avec ma mère, il y a un mois.

Même s'il se dit "sous le choc", Steeve est confiant quant à la reconstruction de l'édifice.

On a vu ça en Flandres après la Seconde guerre mondiale, on a vu ça avec la cathédrale de Reims. Cela prendra bien entendu des années, mais la cathédrale Notre-Dame connaîtra sa résurrection.

Et pour se relever, la cathédrale Notre-Dame de Paris peut déjà compter sur de nombreux dons. La Fondation du patrimoine a lancé mardi 16 avril une "collecte nationale".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Des centaines de millions d'euros ont aussi déjà été promis par de grandes entreprises françaises comme étrangères. De grandes fortunes ont également fait d'importantes promesses de dons. C'est le cas des familles Arnault,  Pinault ou encore Bettencourt.

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......