LE DIRECT
Les hôtels n’ont jamais été interdits de rester ouverts depuis le début du covid-19, mais 60% des hôtels à Paris ont décidé de rester fermés. "Alarmant et sans précédent" pour l’UMIH, l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.

Ouvrir ou fermer : le dilemme des hôtels parisiens confrontés à l’interruption du tourisme d’affaires

4 min

Salons, expositions, séminaires, formations, réunions... Le Covid-19 a donné un coup d’arrêt brutal au tourisme d’affaires qui, à Paris, représente la moitié des nuitées. Bien qu’ils puissent rester ouverts, beaucoup d’hôtels sont fermés. Reportage dans deux établissements aux choix opposés.

Les hôtels n’ont jamais été interdits de rester ouverts depuis le début du covid-19, mais 60% des hôtels à Paris ont décidé de rester fermés. "Alarmant et sans précédent" pour l’UMIH, l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.
Les hôtels n’ont jamais été interdits de rester ouverts depuis le début du covid-19, mais 60% des hôtels à Paris ont décidé de rester fermés. "Alarmant et sans précédent" pour l’UMIH, l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie. Crédits : Daniel Fouray - Maxppp

Mondial de l’automobile, Maison et Objet, Salon de l’Agriculture, ou encore Salon du Bourget… Les plus grands rendez-vous internationaux parisiens ont été annulé depuis un an, or ce tourisme d’affaires représente la moitié des nuitées pour les hôtels parisiens. 

Selon la Chambre de commerce et d’industrie de Paris cité dans cet article, plus de 6 millions de visiteurs ou congressistes ont annulé leur venue dans la capitale suite au report ou l’annulation de ces rendez vous professionnels. L'année 2021 sera-t-elle aussi sombre que 2020 ? La CCI se pose la question en faisant les comptes des salons annulés en ce début d'année. 

Aucun salon francilien n’a eu l’autorisation de se tenir en version "physique" au 1er trimestre 2021. De ce fait, le média salon a connu une chute d’activité de 100 %. Pour 2021, 100 salons en présentiel ont été à ce jour annulés. Parmi ceux-ci, 55 ont eu (ou vont avoir) lieu en version digitale.  
CCI Paris. 

Jamais, depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement n'a exigé des hôtels qu'ils baissent leur rideau, pourtant à Paris, 60% ont fait le choix de rester fermés selon l'UMIH, l'Union des métiers de l'industrie hôtelière. 

Rester ouvert coûte que coûte, ou fermer en espérant des jours meilleurs, c’est l’alternative à laquelle sont confrontés les gérants d’hôtels. 

Marie Viennot a rencontré deux gérants d'hôtels parisiens pour qui la clientèle d'affaires représente l'essentiel de leurs réservations. 

L'équipe
Journaliste

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......