LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un militant RN du Var présente l'affiche de rentrée 2018 de Marine Le Pen

Toujours pas de rassemblement pour Marine Le Pen en France mais des soutiens en Europe

5 min

Marine Le Pen a fait sa rentrée politique hier en terrain conquis à Fréjus, ville dirigée par le Rassemblement National. Entourée de ses alliés européens, elle a posé les premières bases de sa campagne pour l"Europe des Nations". Le RN qui peine pour l'instant à rassembler plus largement en France.

Un militant RN du Var présente l'affiche de rentrée 2018 de Marine Le Pen
Un militant RN du Var présente l'affiche de rentrée 2018 de Marine Le Pen Crédits : Anne Fauquembergue - Radio France

La ville de Fréjus dirigée par le maire Rassemblement National (RN) David Rachline a accueilli ce dimanche le meeting de rentrée de Marine Le Pen. Le théâtre de la ville et ses 850 places étaient complets. En dépit du changement de nom de son parti, la Présidente de l’ex Front National a prononcé un discours digne du FN historique centré sur les thèmes de l'immigration et de l’insécurité. Ce meeting était aussi un tour de chauffe pour Marine Le Pen dans la perspective des élections européennes de mai prochain. La Présidente du RN a ainsi posé les bases de sa future campagne qui démarrera officiellement en janvier prochain. 

Hommage à Matteo Salvini et appel aux « nations pour sauver l'Europe »

Pour ce meeting de rentrée, Marine Le Pen s'est entourée de ses alliés d’extrême droite qui comptent en Europe parce qu’ils sont arrivés au pouvoir. Deux interventions se sont tenues en préambule du discours de la dirigeante. D'abord Maximilien Krauss, le responsable du mouvement jeune du FPO, le parti nationaliste autrichien actuellement au gouvernement, puis le député italien de la ligue Flavio Di Muro. Marine Le Pen apparaît au côté du ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini dans son tract de rentrée. Elle a beaucoup vanté sa politique dissuasive en matière d’immigration et notamment l’interdiction faite aux bateaux humanitaires d’accoster sur les côtes italiennes. Puis Marine Le Pen a pris l’exemple du village de Chateaudouble dans le Var qui se prépare à accueillir 72 migrants. Ce village où elle s'est pourtant faite huer la semaine dernière est emblématique de ce qu’elle nomme la « submersion migratoire. » Elle en a profité pour égratigner le Président Les Républicains Laurent Wauquiez qui finance via la région Rhône Alpes - Auvergne, l'association Forum réfugiés en charge du centre d'hébergement de cette petite commune du Var.

Des difficultés à créer des alliances en France

En France, l'union des droites peine à se réaliser. Pour l’instant, seuls des éléments de langage ont été donnés hier à tous les cadres du RN. "Le rassemblement va venir. Il faut être patient" disent-ils avec un sourire laissant volontairement planer le suspense… Mais hier les figures de cette union étaient tel des fantômes : l'ancien ministre LR Thierry Mariani absent, tout comme  le souverainiste Nicolas Dupont Aignan. Au troisième rang, il y avait néanmoins une représentante de Debout La France. Elle s’appelle Virginie Angevin et elle demande clairement à son Président de rejoindre le Rassemblement National. Conséquence : la question des têtes de liste est suspendue à ces alliances pour l’instant hypothétiques. 

Quant à la question des problèmes de financements, elle n’a pas été abordée par Marine Le Pen, ni celle des affaires judiciaires. En octobre prochain, Marine Le Pen doit être entendue par des juges d’instruction à Paris. Elle est mise en examen « pour abus de confiance » comme une dizaine d’autres personnes de son parti dans l’affaire des assistants présumés fictifs au Parlement européen.

D'ici là, "Frexit", le livre de son ex numéro 2, Florian Philippot sera sorti et risque de lui faire de l'ombre. 

Crédits : Visactu
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......