LE DIRECT
Alain Pacadis

Alain Pacadis, talentueux et tragique oiseau de nuit des années Palace

26 min
À retrouver dans l'émission

Dans "Une jeunesse dorée", son dernier film sorti en salles aujourd'hui, la réalisatrice Eva Ionesco fait la chronique des nuits parisiennes des années Palace - les années 70, 80 - et ressuscite Alain Pacadis (1949-1986), le chroniqueur punk du journal Libération.

Alain Pacadis
Alain Pacadis Crédits : © Christopher Dombres @Wikipedia

Mercredi-ciné

Tewfik Hakem s'entretient avec le journaliste Alexis Bernier et l'écrivain François Buot, auteurs de Alain Pacadis, itinéraire d'un dandy punk, aux Editions Le Mot et le Reste (re-édition 2018). Avec les témoignages de la réalisatrice Eva Ionesco et du journaliste écrivain Bayon qui ont tous deux connu Alain Pacadis.

[Alexis Bernier] Ce qui est formidable avec Alain Pacadis, c'est qu'il est partout. Quand on lit ses articles on trouve toutes les années 70, 80 : il est la première star de Libération. On a raconté sa vie, mais on l'a surtout utilisé pour raconter toute une époque, on a essayé de traverser tout ça, l'arrivée de Mc Donald, le combat des gays en France...

[Eva Ionesco] On avait peur d'une vision méchante, mais non, il est là, il apparaît. Il s'appelle Alain Pacadis. Il s'est fait étrangler par son compagnon, par amour. Il était très chic, très cultivé. Mon film est un peu comme une nouvelle, mais ce n'est pas un film sur le Palace. 

[François Buot] Notre livre commence avec 68, l'époque où Pacadis ne va plus  au Palace, ne va plus aux soirées... 

[Alexis Bernier] Pacadis était un personnage fantomatique, il se racontait mais il y avait comme une part d'imbécillité chez lui, quelque chose de profondément naturel. C'est le produit d'un style, d'une époque et d'un journal : Libération.

[François Buot] On a aimé passer du temps avec lui, c'était une autre époque, un autre monde. Quel guide extraordinaire avant Internet, avant le numérique !

Programmation musicale : 

Catherine Lara, Nuit magique

Iggy Pop, Night Clubbing

Une jeunesse dorée, d' Eva Ionesco. Bande-annonce

Intervenants
  • Ancien journaliste à Libération, dirige le magazine Tsugi
  • agrégé d’histoire, spécialiste de la période surréaliste.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......