LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Baudelaire, amoureux idolâtre d'Apollonie Sabatier

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec Céline Debayle, auteure de " Baudelaire et Apollonie. Le rendez-vous charnel"

Lundi-livre

Tewfik Hakem s'entretient avec Céline Debayle, auteure de Baudelaire et Apollonie, paru aux éditions Arléa.  Le roman nous plonge dans l'univers du poète et de sa muse, Apollonie Sabatier, qu'il aima de façon idolâtre cinq années durant, et qui lui inspira dix poèmes des Fleurs du Mal. Avec la chronique d'Oriane Jeancourt, du magazine Transfuge.

Le rendez-vous charnel commence le soir, Baudelaire rencontre Apollonie et ça se termine quelques heures plus tard. Baudelaire fut amoureux fou d'Apollonie Sabatier pendant cinq ans, lui écrivit des poèmes qu'il lui envoyait par la poste, d'une écriture déguisée. 

Apollonie Sabatier tenait un Salon chez elle, le dimanche soir où venaient Flaubert, Baudelaire, Théophile Gautier et d'autres

Passionnée d'art, je suis souvent dans les musées, et devant cette sculpture "Femme piquée par un Serpent, au Musée d'Orsay - un marbre, qui représente une femme qui se tord les reins cambrés - je me suis demandé qui avait pu servir de modèle, et j'ai découvert Apollonie Sabatier.

On est en 1847, la sculpture est exposée au Salon. J'ai découvert par là, une femme audacieuse, libre, très en avance sur son temps, remarquable, une inspiratrice des peintres et des poètes, qui elle-même, présidait un Salon - la plupart du temps, c'était des hommes qui étaient là. Elle était extrêmement respectée, voire adorée. 

Baudelaire, on le connaît, j'ai quand même voulu parler de lui sous un autre angle, dans un moment particulier de sa vie

une semaine après le procès des Fleurs du Mal, il est très vulnérable, anxieux, il est aussi comme toujours, dans les paradoxes : à la fois, amoureux idolâtre et misogyne. Cela m'a passionnée d'entrer dans le personnage. Le livre, c'est quelques heures seulement d'un rendez-vous charnel. 

L'histoire d'amour est vraie, le rendez-vous est vrai, les lettres l'attestent, je suis partie des lettres échangées entre les amants pour imaginer - parce qu'on ne sait pas ce qui s'est passé - et à partir de là, c'est une fiction. Mais tout l'environnement est très documenté.  

Programmation musicale 

Serge Gainsbourg, Le Serpent qui danse (1962)

Avec la chronique de

Oriane Jeancourt, rédactrice en chef des pages littéraires du magazine Transfuge, qui évoque le dossier du mois, Europe, consacré à la culture européenne et à l'écrivain Laurent Gaudé pour son Banquet d'Europe.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......