LE DIRECT
Fernando Botero, "Musiciens", 2008, Huile sur toile, 178 x 100 cm, Collection privée

Cecilia Braschi : "Pour Fernando Botero, « Guernica » de Picasso est le tableau le plus important du 20ème siècle"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Cecilia Braschi, commissaire d'une exposition mettant en regard l'oeuvre de Fernando Botero à celle de Pablo Picasso.

Fernando Botero, "Musiciens", 2008, Huile sur toile, 178 x 100 cm, Collection privée
Fernando Botero, "Musiciens", 2008, Huile sur toile, 178 x 100 cm, Collection privée Crédits : © Fernando Botero

Mardi exposition 

avec : Cecilia Braschi, commissaire de l’exposition Botero dialogue avec Picasso jusqu’au 11 mars 2018 à l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence.

L’exposition Botero dialogue avec Picasso présente l’œuvre de l’artiste colombien par le prisme de sa longue relation et de son admiration à l’œuvre de Pablo Picasso qu’il découvre dans sa jeunesse, dans les années 40, dans des livres alors en noir et blanc.
Avec Picasso, il construit son lien à l’histoire de l’art à travers des thèmes communs comme ceux de la corrida, du cirque, de la déformation des corps et des volumes…
Si la rencontre ne s’est jamais faite entre les deux artistes, l’exposition propose un dialogue artistique en forme de parcours à travers les œuvres de Fernando Botero et Pablo Picasso.

En 1957, par erreur, Botero peint un trou trop petit sur une mandoline et s'aperçoit que ce petit trou rendait l’instrument très grand... De cette liberté, il en a fait un style qui est devenu le style Botero.

À travers la nature morte, cet exercice ancien, Botero arrive à quelque chose de très personnel c’est-à-dire à la compréhension de comment on peut déformer des objets pour les rendre plus beaux, plus sensuels. Chez Picasso les natures mortes sont explosées, chez Botero elles sont très compactes, les volumes s’y affirment...

En 1998, Botero réalise un portrait de Picasso représenté à l’époque de Guernica, c’était une manière de l’immortaliser à ce moment où il a révolutionné l’histoire de la peinture. 

Fernando Botero, "Portrait de Picasso", 1998, Huile sur toile, 187 x 128 cm, Collection privée
Fernando Botero, "Portrait de Picasso", 1998, Huile sur toile, 187 x 128 cm, Collection privée Crédits : © Fernando Botero / Photo : Christian Moutarde

Botero et Picasso sont très attachés à la « copie » de l’histoire de l’art, ils ont beaucoup observé leurs prédécesseurs et se les sont appropriés. Il y a cette confrontation, cette relation qu’entretient Botero à Picasso, une relation d’admiration mêlée au défi et à la volonté de dépassement, la même relation que Picasso entretenait avec Velazquez ou Cranach.

Vue d'exposition
Vue d'exposition Crédits : Culturespaces - S. Lloyd
Vue d'exposition
Vue d'exposition Crédits : Culturespaces - S. Lloyd
Vue d'exposition
Vue d'exposition Crédits : Culturespaces - S. Lloyd

Bibliographie

Botero dialogue avec PicassoCécilia Braschico-éditions Citadelles & Mazenod / Culturespaces, 2017

Intervenants
  • Responsable des expositions de l’Hôtel de Caumont Centre d’Art
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......