LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Shelter Market"

Chantal Montellier : "Je vois une société malade où la provocation permanente de l’hyper concentration de richesse et de pouvoir ne peut produire que de la violence"

21 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec l'auteure de BD Chantal Montellier qui publie une nouvelle version de sa BD culte dystopique des années 80 : "Shelter".

"Shelter Market"
"Shelter Market" Crédits : Chantal Montellier / Les Impressions Nouvelles

Aujourd'hui, journée spéciale sur France Culture :

« LE RETOUR DES RADICALITES ? »

Vendredi BD dans le Réveil culturel, avec :

Chantal Montellier, auteure de BD, pour Shelter Market, aux éditions Les Impressions Nouvelles

Dans les années 80, la BD dystopique en noir et blanc "Shelter" marque les esprits. Aujourd'hui, elle reparaît en une nouvelle version revue et corrigée. Chantal Montellier a retouché le trait, a apporté la couleur -volontairement criarde-, et a augmenté de 30 pages l'ensemble en modifiant la fin, pour dire que la fable est plus que jamais d'actualité.
L'histoire originale évoque un bombardement nucléaire et ses conséquences, la vie des rescapés s'organisant alors dans un supermarché sous le contrôle des industriels.
Dans l'histoire remaniée par Chantal Montellier, il ne s'agit pas de bombardement car "nous ne sommes plus sous la guerre froide", explique l'auteure, "les guerres d'aujourd'hui sont plus diffuses, perverses, invisibles parfois ; une paranoïa s'installe autour d'attentats terroristes visant peut-être des centrales nucléaires...".
Retour avec l'auteure sur ce huit clos qui dit beaucoup de notre société contemporaine.

La dystopie perçait sous l’utopie des années 70 où l'on rêvait d’une gauche plurielle, d’une autre distribution des richesses, des savoirs, des cultures ; tout s’est cassé la figure vers un abandon d’une certaine gauche qui avait le pouvoir, puis une accentuation d’une tendance sécuritaire, policière. Quand les politiques s’avèrent impuissants, c’est la police qui prend le relais.

"Shelter Market"
"Shelter Market" Crédits : Chantal Montellier / Les Impressions Nouvelles
"Shelter Market"
"Shelter Market" Crédits : Chantal Montellier / Les Impressions Nouvelles

Mon livre est une fiction sur "l’hyper". Dans notre société, "l’hyper" est partout au milieu d’un océan d’hyper-misère, hyper-injustice, hyper-pauvreté qui ne cesse de s’amplifier, hyper-frustration, hyper-abrutissement. C’est l’explication très subjective d’une femme artiste et non politique face aux nouvelles radicalités. Ce que je vois avec mes yeux d’artiste, de dessinatrice, c’est une société folle et malade où cette provocation permanente de l’hyper concentration de richesse, de l’hyper-pouvoir ne peut produire que de la violence.

"Shelter Market"
"Shelter Market" Crédits : Chantal Montellier / Les Impressions Nouvelles

Je devrais me contenter de dessiner et de me taire mais j’ai pris le virus en 68, je suis incurable.

Bibliographie

Shelter MarketChantal MontellierLes Impressions Nouvelles, 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......