LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Charles Aznavour et Marc di Domenico (date non citée)

Charles Aznavour, sa vie en super 8

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le réalisateur Marc di Domenico à l'occasion de la sortie de son film documentaire "Le regard de Charles". Un hommage à Charles Aznavour et son Journal filmé tout au long de sa vie, hommage à l'artiste au lendemain du premier anniversaire de sa disparition

Charles Aznavour et Marc di Domenico (date non citée)
Charles Aznavour et Marc di Domenico (date non citée) Crédits : © Anna Sanders Films

Mercredi-ciné

Tewfik Hakem s'entretient avec le réalisateur Marc di Domenico, à l'occasion de la sortie en salles de son film documentaire Le regard de Charles. Quand en 1948, ‪Edith Piaf‬ offrait à ‪Charles Aznavour‬ (1924-2018) sa première caméra et que près de trente-cinq années durant, il filmerait sa vie, ses chansons, ses amours, couvrant des heures de pellicules pour former l'essence d'un journal... Peu avant sa disparition, il demandait à Marc di Domenico de l'aider à en faire un film.

C'est une partie de sa vie qui va de la fin des années 40 aux années 80. En fait, je me suis arrêté en 1982, parce que pour moi ce sont les années pellicule, parce qu'il n'a pas arrêté de filmer après, jusqu'au bout, il avait une caméra près de lui et il filmait. Je ne pense pas qu'il y avait forcément une intention de montrer ces images, mais il y avait une intention. Et je me suis amusé, parce que c'est tout de même récréatif de faire ça, ce sont des images extraordinaires.

Je suis né en 1963, chaque image déclenche un souvenir, ce n'est pas uniquement le film d'une vedette, c'est le film d'un homme qui a un regard sur un siècle révolu, sur une forme de musique aussi, révolue. La bande originale est très importante, c'est les années vinyle.

Ce film, ces images, c'est Charles Aznavour oui mais c'est Charles, et c'est le regard d'un homme sur le siècle qu'il traverse"

Il filme le monde tel qu'il le voit, il s'échappe de la salle de concert, il ne parle pas, il regarde. Il filme en 8, en super 8, les bandes sont muettes, le son est venu après, quand il a filmé en 16. C'est là où c'est beau, le premier regard au départ, ce sont des images muettes, j'ai imaginé ce qu'il aurait pu dire sur ces images, ce qu'il pourrait y avoir comme musique dessus, tout était vierge en fait. J'ai fait des associations d'idées.

"Ce film, c'est de la mémoire affective, tout ce qui m'a touché. J'ai grandi avec ces chansons, elles m'ont accompagné dans les mauvais moments, les bons"

Quand il écrivait des chansons, il était hyper méticuleux, il y revenait sans cesse, ce n'était pas un premier geste, alors que son geste de filmer était complètement spontané.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C'est un film qui a deux vies : il y a quarante ans de vie de Charles Aznavour qui a fait ces images et il y a  ma vie à moi, mes 57 ans. Je l'ai rencontré pour la première fois en 1963, dans mon berceau au-dessus du salon de coiffure de mes parents. C'est une période qui nous marque.

On s'est rencontrés en 1999, j'étais ami avec son fils, Micha. Ensemble, on parlait beaucoup de cinéma et de musique. On a tissé une relation amicale de façon très détendue. Un jour j'ai commencé à le filmer, et dans sa bibliothèque, je vois une porte dérobée qui donne sur un bureau, des affiches de films, et dans un coin, toutes ces bobines rangées qu'il me montre.

Le regard de Charles
Le regard de Charles Crédits : Marc di Domenico

Depuis toujours, Micha, son fils, voulait que ce soit Romain Duris, le narrateur.  Etre au "je" et au présent donne au film une épaisseur supplémentaire.

Programmation musicale

Extrait de la bande annonce du film documentaire (1924-2018)

Bibliographie

bibliography

Le regard de CharlesRezo Films, 2019

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......