LE DIRECT
Serge Gainsbourg, dans Le petit Livre de la French Pop

Comment faire écouter la musique en bande-dessinée ?

26 min
À retrouver dans l'émission

Avec Bourhis et Tanquerelle, auteurs du Petit Livre de la French pop, ou comment les dessinateurs représentent les musiciens et leurs œuvres en BD. En préambule, Stéphane Beaujean, directeur artistique du Festival International de La BD, commente le Grand Prix d'Angoulême 2019, en cette 46e édition.

Serge Gainsbourg, dans Le petit Livre de la French Pop
Serge Gainsbourg, dans Le petit Livre de la French Pop Crédits : Bourhis-Tanquerelle© éd Dargaud

Tewfik Hakem s'entretient avec les dessinateurs Hervé Bourhis et Hervé Tanquerelle  - le second étant aussi le scénariste - auteurs d'un album paru aux éditions Dargaud : Le petit Livre French Pop. Ils évoquent leur passion pour les musiques populaires françaises d'inspiration anglo-saxonne, des années cinquante à nos jours, de la variété à l'underground, de Colette Magny à Françoise Hardy, en passant par Daft Punk, Gainsbourg et autres noms mémorables de la scène artistique. Pendant ce temps, la reine du manga, Rumiko Takahashi, auteure de Ranma ½, Urusei Yatsura, Maison Ikkoku, est élue 46e Grand Prix de la Ville d’Angoulême !

Françoise Hardy, dans Le Petit Livre de la French Pop
Françoise Hardy, dans Le Petit Livre de la French Pop Crédits : Bourhis et Tanquerelle @Editions Dargaud

[Bourhis]  On a voulu parler de la chanson française qui entre dans les mouvements populaires musicaux, comme le rock, le hip-hop, l'electro..., Ça commence vraiment dans les années cinquante quand Boris Vian et ses amis ont commencé a faire des rocks pastiches, et en même temps, la mode de l'exotisme avec Dalida, Gloria Lasso... On parle d'une chanson française influencée par l'étranger. 

[Tanquerelle]  Il y a deux formes de dessins, presque trois en fait ; ceux de Bourhis qui ponctuent le livre - des petits dessins cabochons, sortes de dessins patchwork - il y a les dessins de pochettes d'albums, dont je me suis occupé, à peu près 67, c'est une chronologie par année, et aussi, des petites bandes-dessinées, des petits "strips" avec un peu de narration. 

[Bourhis] Pour ce genre de livre, j'ai choisi d'exploser graphiquement, par l'utilisation des textes, des notions d'harmonie - les couleurs notamment - les pages en face à face ; dessin à gauche de Tanquerelle, et patchwork d'infos en annexe à droite. A travers la musique, on raconte presque l'histoire d'un pays.

Beaucoup de dessinateurs font de la musique, certainement pour avoir le sentiment du retour immédiat du public. Comme dessinateur, tout est décalé, on est seul avec notre dessin. En musique, le public est immédiat.

Programmation musicale :

Jacqueline Taïeb, Sept heures du matin 1967

Elli et Jacno, Main dans la main 1980

IAM, Je danse le Mia 1993

Le Petit Livre de la French pop
Le Petit Livre de la French pop Crédits : Bourhis - Tanquerelle

Rumiko Takahashi : élue 46e Grand Prix de la Ville d’Angoulême ! Une couronne pour la reine du manga, c’est désormais officiel - une récompense exceptionnelle qui vient couronner l’œuvre d’une artiste accomplie, adulée par des fans du monde entier. 

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......