LE DIRECT
Debout sur le zinc

Debout sur le zinc pour les 100 ans de la naissance de Boris Vian

26 min
À retrouver dans l'émission

Pour fêter le 100e anniversaire de la naissance de Boris Vian, le groupe de rock le plus littéraire de la scène française, Debout sur le Zinc, reprend les chansons écrites, composées et chantées par l'auteur de "L’Écume des jours".

Debout sur le zinc
Debout sur le zinc Crédits : © Pierrick Guidou

Jeudi-musique

Tewfik Hakem s'entretient Simon Mimoun et Olivier Sulpice, chanteur et musicien du groupe Debout sur le zinc - six musiciens, une quinzaine d'instruments - à l'occasion de Vian par Debout sur le zinc, un album de quinze chansons de Vian ainsi qu'un spectacle et une tournée pour fêter le centième anniversaire de la naissance de Boris Vian (1920-1959). Des chansons revisitées par le groupe, connues ou inédites, de Ne vous mariez pas les filles ou Le Déserteur, à Il est tard, On fait des rêves, Je te veux, restées dans les tiroirs...

Simon Mimoun

On avait déjà fait des reprises de Boris Vian. Il y a des textes de jeunesse, on a commencé à vingt ans, depuis le début on a été nourri à Vian, Brassens, puis petit à petit, on vieillit et les textes ont mûri avec nous. On participe à la chanson française de cette manière-là, on fait très attention autant au texte qu'à la musique, et depuis 25 ans. 

"Pour cet album, ce spectacle, il y a l'anniversaire bien sûr, et on cherche des aventures, on revoit notre imaginaire, Vian est une source inépuisable"

C'est bien la force d'un groupe : même quand on compose à titre personnel une chanson pour Debout, elle est transformée naturellement par les instruments qu'on a, par les personnalités de chacun, par les idées qui fusent, on réagit les uns avec les autres. On fonctionne comme çà. Le spectacle est sorti avant l'album sur scène, on a ce luxe-là. On s'aperçoit, à force de creuser le sillon, qu'on comprend la chanson après un long moment en réalité. 

Olivier Sulpice

Pour "Le Déserteur", par exemple, on a été nourri à la version de Reggiani, elle a quelque chose d'une folk song, d'où la petite sonorité guitare-violon, voilà pourquoi on a pris le parti de la faire minimaliste, pour focaliser sur le texte, sur l'ambiance, elle aurait pu être chantée par Leonard Cohen ou Bob Dylan... De plus, c'est une chanson qui reste bien d'actualité.

On a commencé dans les bistrots parisiens, d'où le nom du groupe, on était basé à Rambouillet et on allait beaucoup jouer dans les zincs de Paris, et quand il y avait du monde, les gens montaient sur les comptoirs, on aimait bien cette époque, cette image.

Simon Mimoun

C'est difficile de dire vraiment ce qu'on est, disons qu'on fait de la chanson et qu'on joue de nos instruments ensemble le plus possible.

"On fait de la variété, c'est un mot sans doute galvaudé mais plein de sens pour nous puisqu'on fait de la musique très variée"

On fait du rock, on fait de la musique traditionnelle, on fait parfois de la musique classique, tout ça dans un seul album. On a aussi des influences anglo-saxonnes qui datent de notre premier guitariste, avec une grosse composante de folk, ce qui fait qu'on adore les mélodies. "Je voudrais pas crever", par exemple, on ne pouvait pas la dire on était obligé de la chanter.

Programmation musicale

Vian par Debout sur le zinc (label Productions Jacques Canetti), 

Je suis snob

Je voudrais pas crever

Ne vous mariez pas les filles

Simon Mimoun et Olivier Sulpice, du groupe Debout sur le Zinc, pour Le Réveil Culturel, 2019
Simon Mimoun et Olivier Sulpice, du groupe Debout sur le Zinc, pour Le Réveil Culturel, 2019 Crédits : © Corinne Amar - Radio France

Dates de concert de  Debout sur le Zinc

Bibliographie

VIAN chanté par Debout sur le Zinc

Vian chanté par Debout sur le zincDebout Sur Le ZincProductions Jacques Canetti & Debout sur le Zinc, 2019

Intervenants
  • Chanteur du groupe Debout sur le zinc, musicien, violon, trompette, guitare
  • Musicien du groupe Debout sur le zinc, banjo, mandoline
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......