LE DIRECT
Spirou, L'espoir malgré tout (éditions Dupuis )

Emile Bravo : " C'est dans les pires moments qu'il faut avoir le sens de l'humour "

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Emile Bravo, à l'occasion de la sortie de sa BD, " Spirou, l'espoir malgré tout " publié aux éditions Dupuis. Une plongée dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, en janvier 1940, à Bruxelles, qui fait revivre à la fois Spirou et Fantasio.

Spirou, L'espoir malgré tout (éditions Dupuis )
Spirou, L'espoir malgré tout (éditions Dupuis ) Crédits : Emile Bravo

Vendredi-BD 

Avec Emile Bravo, auteur de bande-dessinée et illustrateur de Spirou, L'espoir malgré tout - premier volet d'une oeuvre en quatre volumes ou la jeunesse de Spirou dans les années 1940, paru aux éditions Dupuis. Et la chronique de Sonia Déchamps, journaliste BD du magazine Casemate.

Mon propos c'était de faire revivre à Spirou mais aussi à Fantasio l'espoir de la fin de la Seconde Guerre mondiale, c'était de parler de l'éveil d'un enfant en temps de guerre. Chaque fois que j'ai croisé un enfant qui avait vécu ça, j'ai eu besoin de lui poser la question. 

Le dessin est au service de l'histoire, je ne suis pas dans l'esthétisme. Le dessin n'est qu'un outil pour parler d'une histoire. Ce qui m'intéressait, c'était de me plonger dans cette époque de la Grande guerre à travers des écrits, des documents, sans jugement, factuel.  Il suffit de prendre ses personnages et de les faire vivre, survivre, entre la faim et la peur. 

C'est dans les pires moments qu'il faut avoir le sens de l'humour. Entre les larmes et le rire, il y a très peu de différence. J'ai commencé cet album il y a cinq ans. L'idée était de respecter le personnage.... On a l'impression que l'histoire se répète finalement.

Spirou, L'espoir malgré tout
Spirou, L'espoir malgré tout Crédits : Emile Bravo

Dans toutes les bandes-dessinées que j'ai faites jusqu'à présent, je dis aux enfants : méfiez-vous des adultes !

Spirou, c'est un personnage de fiction qui appartient à son éditeur, Dupuis. Je le prends comme un ami d'enfance, sans fascination. Tout ce qui m'intéresse c'est de raconter une histoire qui me parle, qui fait partie de moi. 

Chronique de Sonia Déchamps, journaliste BD du magazine Casemate : 

Portrait intime d'Emile Bravo

Emile Bravo et Sonia Déchamps
Emile Bravo et Sonia Déchamps Crédits : Corinne Amar - Radio France

Programmation musicale :

Jacques Brel, Bruxelles, mai 1940

Pour Le réveil Culturel de Tewfik Hakem
Pour Le réveil Culturel de Tewfik Hakem Crédits : Emile Bravo

Lien vers les Editions Dupuis

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......