LE DIRECT
Enki Bilal

Enki Bilal : " Mon style a énormément évolué ces vingt dernières années, aujourd'hui je dessine comme on monte un film."

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Enki Bilal, à l'occasion de son exposition "Graphite in Progress 2", à la Galerie Mathon à Paris, jusqu'au 3 novembre 2018.

Enki Bilal
Enki Bilal Crédits : Emilien Cancet - AFP

mardi-expo 

Avec le dessinateur Enki Bilal qui expose croquis et esquisses à la mine de plomb, dans Graphite in Progress 2, à la Galerie Mathon à Paris, jusqu'au 3 novembre 2018.

Cette exposition est vraiment le labyrinthe du dessin, tout part de là, le dessin est la base de tout, c'est le truc de l'enfance, le geste qu'on n'apprend pas... Enfant, on est attiré par l'idée de tracer. Gamin, j'ai beaucoup dessiné dans les rues de Belgrade, sur les trottoirs. 

Enki Bilal, "Graphite in progress" (2)
Enki Bilal, "Graphite in progress" (2) Crédits : @ Galerie Barbier & Mathon

Le "Graphite des gens in progress", c'est extraordinaire, pour moi, c'est ça, c'est la genèse de mon travail de créateur, ça passe par le dessin et vient de là. 

Mon style a énormément évolué, je ne travaillais pas comme ça à mes débuts, je ne faisais pas de croquis préparatoires ; je travaillais sur la planche, je gommais, je redessinais, je re-gommais, à la façon classique de la bande dessinée. J'étais un peu fatigué du côté stakhanoviste du dessin, à tracer des cases, emplir des bulles, je n'en pouvais plus.

Enki Bilal, " Graphite in progress (2) "
Enki Bilal, " Graphite in progress (2) " Crédits : @Galerie Barbier & Mathon

Les dessins exposés concernent les vingt années qui viennent de s'écouler, avec notamment "Le sommeil du monstre", un album sorti en 1997 qui m'a amené à cette nouvelle technique de dessin. Il a fallu qu'une thématique comme l'éclatement de la Yougoslavie vienne me prendre en me disant voilà un sujet à traiter, c'est vital pour toi. 

Enki Bilal "Graphite in progress (2)"
Enki Bilal "Graphite in progress (2)" Crédits : © Galerie Barbier & Mathon

Il faut trouver un moyen pour que l'écriture soit vivante, soit énergique, ne pas être figé dans une BD à l'ancienne, traditionnelle avec ses petites cases etc. .Je me suis dit je vais travailler case par case et monter çà sur mon ordinateur, comme on monte un film.  Je fais tout à la main, l'odeur du crayon fait partie du jeu, c'est toujours l'outil de base pour le dessin, de tous les enfants. L'enfant tient au bout de ses doigts maladroitement le crayon comme une impulsion de son cerveau qui va le prolonger, et moi, je suis resté un enfant ou alors, les enfants sont déjà des adultes, tout ça fait partie du voyage...

Enki Bilal
Enki Bilal Crédits : @ Galerie Barbier & Mathon

Programmation musicale :

Petit cobra, de Chassol, extrait de la bande originale du film Touche Française  ( 2016 ) 

Galerie Barbier & Mathon

Bibliographie

Exposition  Graphite in progress (2)

Graphite in progress (2)Enki BilalGalerie Barbier et Mathon, Paris, 2018

Intervenants
  • réalisateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée français
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......