LE DIRECT
"Isola" de Fabianny Deschamps

Fabianny Deschamps : "Le pari du film était d’inventer une forme qui permette de montrer la crise migratoire en Méditerranée qui s’aggrave dans beaucoup d’indifférence"

21 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec la réalisatrice Fabianny Deschamps qui signe un conte cinématographique noir et engagé sur la crise migratoire en Méditerranée.

"Isola" de Fabianny Deschamps
"Isola" de Fabianny Deschamps Crédits : Pomme Hurlante

Mercredi cinéma dans le Réveil culturel, avec :

Fabianny Deschamps, réalisatrice du film Isola, en salles le 6 décembre.

Synopsis : Sur une île perdue entre deux mondes, Dai, une jeune chinoise, survit seule dans une grotte en attendant l’enfant qui arrondit chaque jour un peu plus son ventre. Dans le port agité chaque jour par l’arrivée de centaines de migrants, elle cherche inlassablement le visage de l’homme qu’elle aime, son mari. Un soir, alors que l’île gronde, le vœu de Dai sera peut-être exaucé...

Je voulais travailler cette matière documentaire, cette matière d’actualité, et y opposer un regard littéralement étranger par le regard de cette jeune femme chinoise qui se retrouve comme par magie échouée sur cette île imaginaire et regarder l’actualité au travers de ce regard qui à priori n’y est pas légitime et pouvoir peut-être trouver à travers cette forme du conte une manière bien plus frontale d’affronter cette réalité et de la voir enfin...

L’île imaginaire du film est une référence à Lampedusa ou Lesbos… Nous avons été là avec les acteurs et l’équipe puisque l’idée était qu’ils traversent cette réalité dans leur personnage… Le film s’est écrit très vite, dans un état d’urgence, nous étions au printemps 2014 et on annonçait un été absolument dramatique et c’est le dernier été où l’équipe de sauvetage de Mare Nostrum avait encore le droit d’aller sauver les gens dans les eaux internationales, à partir d’octobre 2014, nous sommes passés d’un plan de sauvetage à un plan de protection des frontières. Pour beaucoup de citoyens, cela s’appelle « non assistance à personne en danger ». Avec Yilin Yang qui était déjà la protagoniste de mon précédent film, on s’est dit qu’il fallait faire un film avec nos armes d’artistes et notre langage. Yilin Yang était réellement enceinte durant le tournage du film ce qui a créé une urgence supplémentaire qui a habité l’écriture du film qui s’est réécrit à l’aune de cette question : « Quel monde va-t-on laisser à nos enfants et comment résiste-t-on à la violence du monde ? »

Nous vous recommandons également le film Makala d'Emmanuel Gras, en salles aujourd'hui.

Je voulais raconter l’histoire d’un homme accomplissant des taches très concrètes comme fabriquer et vendre du charbon de bois… mais porté par un souffle épique.          
Emmanuel Gras 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

IsolaFabianny DeschampsParaiso Production - Pomme Hurlante Films, 2017

Makala d'Emmanuel Gras

MakalaEmmanuel GrasLes Films du Losange, 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......