LE DIRECT
Sabri Louatah - janvier 2020

Fausses rumeurs et vrais lynchages, bienvenue dans l'ère des deepfakes avec Sabri Louatah

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'écrivain Sabri Louatah qui fait paraitre aux éditions Flammarion, "404", un roman d'anticipation d'une brûlante actualité

Sabri Louatah - janvier 2020
Sabri Louatah - janvier 2020 Crédits : Bertrand Le Pluard - Editions Flammarion

Alors que le candidat LREM à la Mairie de Paris, Benjamain Griveaux*, a été contraint vendredi 14 février 2020 de renoncer à la course pour cause de vidéos sexuelles diffusées via le net, le romancier Sabri Louatah, imagine dans 404, publié aux éditions Flammarion, un monde où les deepfakes - ces fausses vidéos hyper réalistes - sont utilisées comme des armes redoutables par des politiciens sans scrupules et des puissances  occultes. Entretien avec Tewfik Hakem

Après le succès de sa saga en quatre tomes, Les Sauvages, récemment adaptée en série télé pour Canal , l'auteur revient avec un nouveau roman tout aussi audacieux sur la panique identitaire qui secoue la France de plus en plus violemment ces dernières années. Un roman d'anticipation, un thriller très politique : nous sommes en 2022, dans un monde où les deepfakes font fureur, la France a une présidente populiste et autoritaire et une chercheuse conçoit une technologie, 404, qui rend les vidéos infalsifiables.

"Avec 404,  j’ai voulu regarder la brèche, sans ciller, et raconter cette tragédie française de  la partition et de la séparation ethnique à travers le destin d’une poignée de personnages réunis dans une petite commune de l’Allier. Pile au centre de la France et de toutes les tensions qui la traversent", écrira en préambule de son roman, l'écrivain français, né en 1983 à Saint-Etienne, d’origine algérienne, qui vit aux États-Unis depuis 2012. 

404
404 Crédits : Sabri Louatah - Editions Flammarion 2020

"On est dans ce futur proche où l'intelligence artificielle est capable de fabriquer des vidéos absolument parfaites avec des êtres de pure synthèse. Ce qui pose, dans une société déjà minée par la défiance comme la nôtre, des problèmes presque de santé publique"

On est dans ce futur proche avec ces fausse vidéos qui pullulent de partout où plein de gens se retrouvent à devoir donner des alibis -  et c'est à celui qui est accusé de faire la preuve de son innocence ; là, en l’occurrence, c'est à celui qui est un fantôme de faire la preuve de son irréalité. C'est le monde complètement dingue que j'imagine.

Souvenons-nous, en Inde, de ce truc horrible avec ces fausses rumeurs qui ont provoqué de vrais lynchages lancés à échelle industrielle via What's Up. Les réseaux sociaux donnent juste une force décuplée au phénomène exagéré de la rumeur qui provoque des victimes innocentes.

"Parmi mes personnages, il y a Allia, la surdouée, une brillante polytechnicienne qui vit en Californie depuis une dizaine d'années où elle a travaillé dans des laboratoires d'intelligence artificielle et qui rentre en France avec ce qu'elle croit être l'antidote au mirage : elle imagine 404, une technologie de "streaming" qui empêche d’éditer et d’enregistrer les flux vidéo"

Il y a Mehdi, le personnage qui me ressemble le moins, son mari, maire d’un village de l’Allier, lui, c'est le vertueux ; il y a Kader - aussi américain qu'Allia - un génie des maths, renvoyé de sa classe de prépa qui a fait fortune dans les télécoms ; il y a Ali, l'homme du sous-sol dostoïevskien, "looser", obsédé par Allia, amoureux transi de la jeune femme, ancien camarade de prépa devenu cuisinier à domicile ; il y a aussi Rachid, le père d'Allia, un militant berbèriste, zélé, soucieux de terroir, sincère, qui aime le pays dans lequel il vit...

J'ai situé mon roman au centre de la France, je n'y ai pas d'attaches mais lorsque je pense à un paysage français standard, l'Allier me vient en tête, avec ses châteaux-forts. Je voulais explorer ce sentiment de n'être pas chez soi chez soi. Je suis souvent ça, cet écartèlement, avec ce sentiment que les Algériens de France comme moi, cette issue tragique on la sent tous. L'Algérie ça ne concerne pas que les Algériens, ça concerne tous les Français.

Programmation musicale

PNL (groupe algéro-corse), Tahia (2019)

Actualité

*Le Monde, 15 février  2020, l'affaire Benjamin Griveaux

Bibliographie

404

404Sabri LouatahFlammarion, 2020

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......