LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
I feel good, avec Jean Dujardin

Gustave Kervern et Benoît Delépine : " On voulait parler d’Emmaüs, comme une sorte d’utopie qui fonctionne "

26 min
À retrouver dans l'émission

Les réalisateurs Gustave Kervern et Benoît Delépine seront les invités de Tewfik Hakem, à l'occasion de la sortie de leur film, " I feel good ".

I feel good, avec Jean Dujardin
I feel good, avec Jean Dujardin Crédits : Gustave Kerven & Benoît Delépine

Mercredi - ciné

avec les réalisateurs Gustave Kervern et Benoît  Delépine, pour la sortie de leur film I feel good. Monique (jouée par Yolande Moreau) dirige, près de Pau, une communauté Emmaüs. Elle voit un jour débarquer son frère, Jacques (Jean Dujardin), qu'elle n'a pas vu depuis longtemps, bon à rien qui n’a qu’une obsession, trouver l’idée qui le rendra riche. Monique versus Jacques : entre liens de famille et différences, deux visions du monde qui  s’affrontent. 

A chaque fois qu'on recommence une aventure cinématographique, on essaie nous-mêmes d'être surpris, pour ne pas revivre à chaque fois les mêmes films. On avait envie de retravailler avec Yolande Moreau. Et avec Jean Dujardin, c'était pareil, une envie depuis un bout de temps.

Le rôle de Jean Dujardin c'est la somme de plusieurs personnages qu'on a pu croiser ; il y a celui qui veut chercher une idée pour devenir riche, celui qui est obsédé par les marques, il y a un peu de tout et puis, ce côté un peu "start-up nation" ; il croit à ce système comme à une maladie : en fait, c'est un condensé de toutes les tares de notre société.

I feel good, avec Jean Dujardin
I feel good, avec Jean Dujardin Crédits : Gustave Kerven et Benoît Delépine

Grâce à ce personnage caricatural, Don Quichotte quasi fou du capitalisme, ça donne des délires assez marrants.

Emmaüs, c'est comme on dit maintenant dans notre ADN, et l'abbé Pierre a longtemps été le personnage préféré des Français.  Et puis, il faut dire aussi qu'Emmaüs a longtemps été notre magasin d'ameublement. Par goût, surtout. J'adorais ça, quand j'étais petit, c'était émerveillant, et ça le reste.

C'était tellement génial cet endroit, cinématographiquement. Grand, comme beaucoup d'endroits en bordure d'autoroute, avec plein de champs. On a rencontré les Compagnons qui ont chacun une forme de culture qu'on a appris à connaître. Ils travaillent beaucoup. Voir à quel point il y a du boulot, on voulait montrer ça. 

On voulait parler d'une sorte d'utopie qui fonctionne, quelque part, en France, comme il en existe. 

Programmation musicale :

Jimi Brown, I feel good  ( 2013 ) 

    Générique de fin,  Mouss et Hakim, I feel good  ( 2018 ) 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

I feel good

I feel goodAd Vitam, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......