LE DIRECT
Hannelore Cayre et sa chienne

Hannelore Cayre, la Daronne du polar social sur tous les fronts

22 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'écrivaine Hannelore Cayre pour la parution de son roman historique et politique,"Richesse oblige", aux éditions Métailié

Hannelore Cayre et sa chienne
Hannelore Cayre et sa chienne Crédits : Louise Carrasco // Editions Métailié

Lundi-livre

Tewfik Hakem s'entretient avec l'écrivaine, avocate pénaliste et reine du roman noir français, Hannelore Cayre - auteure, entre autres fameux titres, de La Daronne (éd. Métailié 2017). Il est adapté au cinéma  avec Isabelle Huppert dans le rôle titre. Très sollicitée, Hannelore Cayre est aussi la scénariste d'une bande dessinée : Malossol Beach (éd. la Valtynière).

Son dernier romanRichesse oblige publié en mars 2020, en plein confinement aux éditions Métailié, mérite qu'on y revienne. "Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient même des  pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu’ils ne se fassent pas tuer à la guerre". A partir de là, l'auteure campe un personnage et une histoire, celle, toute singulière, de Blanche de Rigny.

Ce qui est hallucinant, c'est que dans les années 1870-1871, cette institution a bien existé ; les bourgeois achetaient des hommes pauvres pour partir à leur place ou à celle de leur fils à la guerre. Le cours du pauvre s'envole. Ça m'a paru tellement drôle que j'ai voulu explorer cette zone d'ombre.

Il y a Blanche de Rigny née sur cette île, et qui doit à son grand-père ce nom de famille aussi singulier : Auguste de Rigny, un jeune bourgeois perdu dans l'aventure colonialiste, gentil. Blanche mène son enquête généalogique, mais elle ne fait pas que ça. Et son enquête la mène à une autre France.

"Ce qui m'intéressait, c'était de reprendre des dialogues familiaux avec la langue d'autrefois. Je ne les ai pas inventés, je les ai trouvés dans la masse des lectures engrangées depuis trente ans"

Les pauvres en 1870, c'était ça. Parce que c'était comme ça : la France coupée en deux. Tout était organisé pour que les riches achètent des pauvres et les envoie mourir à la guerre à leur place. On achetait son homme soi-même. Quand un enfant naissait, on misait sur un placement - une sorte de trafic humain institutionnalisé.

Programmation musicale

Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, Gaston Villemer et Hippolyte Nazet

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......