LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hélène Aldeguer

Hélène Aldeguer à la rencontre d'une jeunesse tunisienne entre désillusion et espoir

26 min
À retrouver dans l'émission

Auteure de bande-dessinée, Hélène Aldeguer est l'invitée du Réveil Culturel pour la parution d' "Après le printemps : Une jeunesse tunisienne" (éditions Futuropolis), prix France-Culture des étudiants de la BD politique.

Hélène Aldeguer
Hélène Aldeguer Crédits : © Corinne Amar

Vendredi-BD

Tewfik Hakem s'entretient avec l’auteure de BD, Hélène Aldeguer, dont la bande dessinée Après le printemps : Une jeunesse tunisienne, parue aux éditions Futuropolis, vient de remporter le prix France-Culture des étudiants de la BD politique. 

Je me suis rendue en Tunisie pendant mes études. J'y ai passé plusieurs mois avec les journalistes de "Nawaat" - un journal indépendant - à Tunis, et j'avais fait mon projet de diplôme sur les élections de 2014.

Ces personnages ont été recréés à partir de gens que j'ai rencontrés à Tunis ou de gens de milieux plus ruraux, parce que j'ai passé beaucoup de temps aussi près de la frontière algérienne. Les profils sont très différents entre l'intérieur du pays et la capitale, et j'avais envie de rendre ça, leur luttes et leurs combats quotidiens.

C'est une fiction inspirée de faits réels. Je voulais vraiment toute la chronologie de l'année 2013, avec des faits politiques très concrets, que le lecteur apprenne des choses, et en même temps, avoir cette fiction de jeunes qui mènent leur vie comme ils peuvent, recréer ce que j'ai pu entendre autour de moi par mes amis là-bas. Cette liberté de faire de la fiction m'a permis de raconter beaucoup de choses et de prendre certaines libertés, en ayant quand même le contexte politique. 

Meriem est le personnage porteur d'espoir du livre. C'est une femme,  et en Tunisie, comme dans beaucoup de pays, les femmes sont très diplômées et souvent major de promo, ce qui est son cas. Elle fait des études de droit, elle veut être avocate. Ce qui est intéressant pour moi c'est qu'elle veut rester en Tunisie. C'est dur, mais elle a des choses à faire là-bas et elle y croit, elle n'a pas la langue dans sa poche et elle a un engagement politique. 

"Après le printemps" d'Hélène Aldeguer
"Après le printemps" d'Hélène Aldeguer Crédits : © Futuropolis

J'avais envie d'utiliser le noir et blanc parce qu'il y a une forme très directe, un peu brutale parfois, un trait assez fin, qui permet finalement d'aller droit aux choses. C'était une façon pour moi d'incarner les personnages, d'être vraiment dans le contraste.

Il y a quand même aujourd'hui encore beaucoup de désillusions, mais il y a des luttes quotidiennes qui ne sont pas abandonnées et la société civile est très active. Il y a beaucoup d'associations, de médias indépendants. Je n'ai pas envie de perdre espoir mais c'est dur, la situation économique est très difficile. 

J’ai entendu beaucoup de choses qui m'ont marquée et j'avais envie de porter ces voix-là et particulièrement, celles du milieu rural. Ce sont des voix qui sont assez peu portées, souvent oubliées. Ce sont des gens à qui je me suis beaucoup attachée, parce que ce n'est pas forcément le même débat que dans la capitale, mais c'est tout le temps politique, et c'est avec beaucoup d'intensité qu'ils portent leur propres luttes, que ce soit dans les milieux agricoles ou plus populaires. 

"Après le printemps" d'Hélène Aldeguer
"Après le printemps" d'Hélène Aldeguer Crédits : © Futuropolis

Programmation musicale

Ya Baba - Amina

Ghodwa Khir - Klay BBJ 

Dans Cultures Monde de Florian Delorme, le 14 janvier 2016 : 5 printemps après (4/4) - Jeunesses arabes : les illusions perdues 

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......